RTS Un: «Vieux, pauvre, handicapé, elles veulent un Blanc»
Actualisé

RTS Un«Vieux, pauvre, handicapé, elles veulent un Blanc»

L'équipe de «Temps présent» est partie à la rencontre d'Africaines prêtes à tout pour épouser un Suisse. Même à s'exhiber.

par
Mathilde Jarry
Stéphanie a eu la chance de faire un vrai mariage d'amour avec un Canadien.

Stéphanie a eu la chance de faire un vrai mariage d'amour avec un Canadien.

Dans certains quartiers de Yaoundé, la capitale du Cameroun, on va encore chercher l'eau au puits. Les perspectives d'avenir sont si minces que les habitants n'envisagent qu'une chose: partir. Mais pas n'importe où. En Europe, ou en Amérique. Car «le blanc c'est la peau de la richesse», confie Augustine, jeune Camerounaise à l'optimisme sans faille. Bercée par les images d'Europe véhiculées par la télévision, elle n'a qu'un but: s'y installer. Mais pour atteindre l'eldorado, il lui faut un sésame: le mariage.

Grâce aux cybercafés, la jeune femme peut facilement se connecter. Sur des sites de rencontre, elle discute avec des Européens qui cherchent une femme africaine. «Vieux, pauvre, handicapé, elles veulent un Blanc, explique Isabelle Ducret, la journaliste. Mais beaucoup perdent leurs illusions quand elles découvrent que ces hommes sont vite attirés par le sexe.» S'exhiber est un acte courant que les jeunes femmes sont souvent prêtes à accomplir. «Il faut être coquine pour lui donner envie de venir», sourit Augustine.

Mais malheureusement, pour celles qui parviennent à se marier et à s'installer en Suisse, la déception est parfois violente et rapide. A l'exemple de Madeleine, enfermée et violée pendant plusieurs mois par son mari européen à Lausanne. «Sur 2000 mariages vaudois, seuls douze sont contestés chaque année», tempère toutefois Isabelle Ducret.

«Cherche Blanc à marier» est à découvrir dans «Temps Présent» jeudi soir à 20h15 sur RTS Un.

Ton opinion