Russie/USA: Viktor Bout aurait subi des pressions
Actualisé

Russie/USAViktor Bout aurait subi des pressions

La Russie a accusé jeudi les services américains d'avoir fait pression sur le trafiquant d'armes présumé Viktor Bout dès son extradition de Thaïlande pour le convaincre de reconnaître les crimes dont il se dit innocent.

Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout a été extradé mardi de la Thaïlande.

Le trafiquant d'armes russe présumé Viktor Bout a été extradé mardi de la Thaïlande.

Le consul général de Russie à New York, Andreï Iouchmanov, a indiqué avoir pu s'entretenir avec Viktor Bout, s'exprimant des Etats-Unis à l'antenne de la télévision publique Pervyi Kanal.

«Selon les propos de Viktor Bout, des pressions ont été exercées sur lui pendant le voyage. Selon lui, on a tenté de le convaincre d'avouer des choses qu'il n'a pas commises, en lui proposant certains avantages en échange», a déclaré le consul.

«Viktor Bout a rejeté ces tentatives», a-t-il ajouté.

Selon l'agence Ria-Novosti, le consul a également indiqué que Viktor Bout s'était plaint de la confiscation de tous ses effets personnels et du manque de vêtements adaptés en raison du changement de climat après la Thaïlande.

Le trafiquant d'armes présumé a plaidé non coupable devant un tribunal de New York mercredi, au lendemain de son arrivée aux Etats-Unis après son extradition de Thaïlande, une opération menée tambour battant et qui a suscité la colère de Moscou.

Viktor Bout, 43 ans, risque au maximum une peine d'emprisonnement à vie et au minimum une peine de 25 ans s'il est reconnu coupable.

La colère de Moscou illustre, selon des analystes, ses craintes de voir certains secrets tomber entre les mains de Washington, en pleine relance des relations bilatérales.

Bout est accusé d'avoir utilisé une flotte d'avions cargos pour transporter des armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient. Ayant utilisé au moins sept pseudonymes dans sa carrière, et parlant six langues, il est considéré par certains comme un ex-membre du renseignement militaire soviétique.

(afp)

Ton opinion