Ville et canton: même combat pour museler
Actualisé

Ville et canton: même combat pour museler

La Ville enverra ses agents de sécurité municipaux pour bûcher les propriétaires de chiens contrevenants.

C'est que qu'a signifié le conseiller administratif Pierre Muller dans un article paru hier dans la Tribune de Genève. Les contraventions pourront aller de 40 fr. à 120 fr., voire 480 fr. en cas de cumul. Dès lors, il en coûtera cher à un détenteur de chien qui entre dans un préau d'école sans avoir muselé son compagnon. Une discussion sera menée sur les cas de chiens d'aveugles ou d'étrangers.

Ton opinion