Horlogerie: Vincent Bérard licencie 21 personnes
Actualisé

HorlogerieVincent Bérard licencie 21 personnes

La société horlogère Vincent Bérard, à La Chaux-de- Fonds (NE), va fermer ses portes.

Le groupe américain Timex, qui avait racheté Vincent Bérard en 2006, veut fermer définitivement l'entreprise, a indiqué samedi à l'ATS Loïc Dobler, responsable de l'industrie des machines chez Unia, confirmant une information de plusieurs médias romands. L'ensemble du personnel, soit une vingtaine de personnes, sera licencié, selon le syndicat Unia.

«Nous sommes actuellement en discussion avec Timex pour essayer de trouver une solution sur les mesures d'accompagnement». Une partie du personnel a reçu sa lettre de licenciement, a ajouté Loïc Dobler.

Fondée en 2003 par l'horloger-créateur Vincent Bérard, la petite manufacture occupe 21 personnes dont le patron Vincent Bérard.

(ats)

Ton opinion