Intoxication en Chine: Vingt-huit enfants hospitalisés
Actualisé

Intoxication en ChineVingt-huit enfants hospitalisés

Vingt-huit enfants, certains âgés de moins d'un an, ont été hospitalisés en Chine après avoir subi une intoxication au plomb, a rapporté jeudi la presse.

Une plombémie (présence de plomb dans le sang) élevée chez trois enfants de la ville de Gaohe, dans la province orientale de l'Anhui, a conduit les autorités à procéder à d'autres analyses, visant 280 autres enfants, a indiqué l'agence Chine nouvelle.

Chez plus de 200 d'entre eux ont été relevées des concentrations excessives de plomb dans le sang. Les 28 enfants hospitalisés, âgés de neuf mois à 16 ans, souffrent d'un saturnisme (intoxication au plomb) «modéré ou sévère», selon un responsable sanitaire cité par l'agence.

Une usine non homologuée fabriquant des batteries a été jugée responsable par les inspecteurs enquêtant sur l'affaire, qui ont imposé sa fermeture.

Les déversements - accidentels ou non - de produits chimiques avec de graves conséquences pour la santé sont fréquents en Chine, où le respect de l'environnement est encore souvent sacrifié sur l'autel de la croissance économique.

En 2009, des taux anormalement élevés de plomb avaient été détectés chez plus de 2000 enfants vivant près de fonderies dans le Hunan (centre) et dans le Shaanxi (nord). Les usines avaient été fermées et les autorités avaient promis de faire toute la lumière après des manifestations, parfois violentes, des habitants.

(ats/afp)

Ton opinion