Coupe de Suisse: Vingt interdictions de stade prononcées
Actualisé

Coupe de SuisseVingt interdictions de stade prononcées

L'Association suisse de football (ASF) a prononcé 20 interdictions de stade suite aux actes de violence perpétrés après la finale de la Coupe Suisse le 20 mai 2009 à Berne, annonce l'ASF dans un communiqué.

Ulrich Pfister, le responsable de la sécurité de l'ASF, a précisé: «Contre les 20 personnes concernées, des procédures pénales ont déjà été ouvertes par la justice bernoise. D'autres seront ouvertes d'ici peu. Après cela, d'autres tranches d'interdictions de stade seront prononcées du côté de l'ASF.»

Dix-sept interdictions de stade d'une durée de trois ans ont été prononcées à cause d'actes de violence, trois d'une durée de deux ans à cause d'infractions à la loi contre les explosifs. Treize personnes attachées au BSC Young Boys et sept autres qui peuvent être mises en relation avec le FC Sion sont concernées par ces mesures.

Au total, la police a procédé à 63 arrestations lors des incidents survenues près de la gare centrale de Berne après la 84e finale de la Coupe Suisse entre Young Boys et Sion. La justice bernoise traite systématiquement ces arrestations. Ses ordonnances pénales forment la base pour émettre les interdictions de stade de l'ASF.

(ats)

Ton opinion