Vingt morts dans une attaque dans le nord du Mali

Actualisé

Vingt morts dans une attaque dans le nord du Mali

Au moins 20 personnes ont été tuées et de nombreuses autres blessées dans une attaque samedi contre un poste militaire dans le nord du Mali.

Neuf membres des forces de sécurité et 11 assaillants sont morts dans cette attaque, tôt samedi, à Nampala, à environ 500 km au nord-est de Bamako, la capitale.

Les assaillants faisaient partie d'une «bande armée liée à des trafiquants de drogue», indique le communiqué du ministère. Cette expression est habituellement utilisée par le gouvernement malien pour désigner les rebelles touaregs actifs dans le désert du Sahara.

Sur son site web, l'Alliance touareg Nord Mali pour le changement (ATNMC) a revendiqué cette attaque. Hama Ag Sid'Ahmed, porte-parole des rebelles, a expliqué qu'elle avait pour but de pousser le gouvernement au dialogue. (ap)

Ton opinion