Tour de France: Vinokourov confirme sa retraite

Actualisé

Tour de FranceVinokourov confirme sa retraite

Le Kazakh avait abandonné le Tour le 10 juillet, à la suite d'une chute dans la descente du Pas de Peyrol, et se rétablit d'une opération complexe de la tête du fémur droit.

Alexandre Vinokourov (Astana) a confirmé sa décision de raccrocher le vélo à l'âge de 37 ans.

«Je continuerai à faire du vélo mais en tant qu'amateur et pour garder la forme», a déclaré le Kazakh dans un entretien diffusé par France Télévisions. «Je vais arrêter là (ma carrière)», a ajouté «Vino» qui veut «travailler bien avec l'équipe» Astana dont il est à l'origine de la création en 2006.

Au départ du Tour, Vinokourov avait annoncé disputer son dernier Tour de France avant de raccrocher en fin de saison. Il a chuté dans la 9e étape du Tour, entre Issoire et Saint-Flour, en même temps que d'autres coureurs, notamment le Belge Jurgen Van den Broeck et l'Américain David Zabriskie, eux aussi contraints à l'abandon.

Un tempérament d'attaquant

Durant sa carrière, le Kazakh a accédé au podium du Tour (3e en 2003) et a gagné quatre étapes (Gap 2003, Briançon et Paris Champs-Elysées 2005, Revel 2010). Il a été déclassé de ses succès d'Albi contre-la-montre et de Loudenvielle en 2007, pour contrôle antidopage positif. De retour de suspension, Vinokourov a gagné pour la seconde fois la «Doyenne» des classiques, Liège-Bastogne-Liège (2010).

Professionnel depuis septembre 1997, «Vino», réputé pour son tempérament d'attaquant, compte notamment à son palmarès des victoires dans la Vuelta (2006), le Critérium du Dauphiné (1999), Paris-Nice (2002 et 2003), le Tour de Suisse (2003), l'Amstel Gold Race (2003), ainsi qu'une médaille d'argent aux JO de Sydney (2000) qui en a fait un héros dans son pays. (ats)

Ton opinion