Tour de France: Vinokourov remporte la 13e étape en solitaire
Actualisé

Tour de FranceVinokourov remporte la 13e étape en solitaire

Alexandre Vinokourov (Astana) a remporté en solitaire la 13e étape du Tour de France, disputée sur 196km entre Rodez et Revel.

par
mst

Le coureur kazakh est sorti dans la dernière bosse à moins de 8 km de l'arrivée et a rallié la ligne en solitaire, résistant au retour du peloton. Le maillot jaune reste sur les épaules du Luxembourgeois Andy Schleck (Saxo Bank), qui possède toujours 31 secondes d'avance au général sur l'Espagnol Alberto Contador.

La veille, le Kazakh avait été repris à l'approche de l'arrivée jugée sur les hauteurs de Mende, à la suite d'une attaque de son chef de file qui voulait reprendre du temps à Andy Schleck.

Cette fois, «Vino» est passé à l'offensive dans la côte de Saint-Ferréol, à moins de 8 kilomètres de la ligne. Il a repris l'Italien Alessandro Ballan, qui avait démarré quelques instants plus tôt, et a insisté après le sommet.

Le peloton n'a pu revenir sur le Kazakh, auteur d'un numéro de première force dans le final.

Le Britannique Mark Cavendish a devancé les autres sprinteurs, l'Italien Alessandro Petacchi et le Norvégien Edvald Boasson Hagen, pour prendre la deuxième place, à 13 secondes de «Vino».

Dans cette étape de 196 kilomètres, l'Espagnol Juan Antonio Flecha, les Français Sylvain Chavanel et Pierrick Fédrigo, sont partis à l'avant peu après la sortie de Rodez, 5 kilomètres après le départ. Le trio composé de coureurs d'expérience, tous déjà vainqueurs d'étape sur le Tour, a compté une avance maximale de 6 minutes.

Les équipes des sprinteurs (Lampre, Cervélo puis HTC-Columbia) ont réduit progressivement l'écart pour rejoindre les échappés à l'entrée de Revel, à 10 kilomètres de la ligne, avant le circuit final.

Vinokourov, qui est âgé de 36 ans, est revenu cette année pour la première fois sur le Tour après son départ forcé de 2007.

Le Kazakh a gagné en avril dernier la «Doyenne» des classiques, Liège-Bastogne-Liège, et a porté en mai le maillot rose de leader du Giro qu'il a terminé à la 6e place.

Durant la première partie de sa carrière, Vinokourov a déjà gagné des étapes du Tour, à Gap (2003), Briançon et Paris (2005). (mst/afp)

Ton opinion