Viol collectif à Zurich: les mineurs restent en prison

Actualisé

Viol collectif à Zurich: les mineurs restent en prison

Les mineurs soupçonnés d'être impliqués dans le viol collectif d'une élève de 13 ans de l'école Buhnrain à Zurich-Seebach restent tous à l'ombre.

Le juge des mineurs a tranché le dernier cas en suspens et également prolongé jusqu'au 21 décembre prochain la durée de la détention préventive, a déclaré mardi son porte-parole Hansueli Gürber.

Au total, dix violeurs présumés - neuf mineurs âgés de 15 à 17 ans et un jeune de 18 ans - sont en détention préventive dans cette affaire. Le soupçon pesant sur eux reste très fort et le risque de collusion - c'est-à-dire qu'ils se mettent d'accord entre eux sur les témoignages - n'est pas écarté. Tous ont été arrêtés le 16 novembre dernier, à l'exception d'un adolescent de 15 ans interpellé mercredi dernier. Un autre mineur soupçonné a été libéré la semaine dernière et placé dans un établissement spécialisé à l'extérieur de Zurich. (ap)

Ton opinion