Actualisé 27.06.2011 à 15:46

Jeux vidéo

Violence accessible aux mineurs

La Cour suprême des Etats-Unis a validé lundi la vente et la location de jeux vidéo violents aux mineurs, jugeant qu'une loi l'interdisant en Californie entrave la liberté d'expression.

Dans une décision à 7 voix contre 2, la plus haute juridiction des Etats-Unis estime que la loi californienne n'est pas constitutionnelle.

Pierre angulaire des valeurs du pays et premier amendement de la Constitution, la liberté d'expression ne connaît depuis plus de 200 ans que de rares exceptions aux Etats-Unis: l'incitation à commettre un acte illégal, l'obscénité et l'incitation à la violence.

Une fois encore, la Cour n'a pas voulu ajouter une restriction supplémentaire, estimant notamment que les lectures enfantines comme les contes de Grimm étaient autorisées bien que violentes. «Les yeux des demis-soeurs de Cendrillon sont arrachés par des pigeons, Hansel et Graetel tuent leur ravisseur en la cuisant au four», énumère-t-elle. (afp)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!