Actualisé 07.07.2016 à 12:10

BerneViolence domestique: la police mobilisée 1000 fois

Dans plus de la moitié des cas, la police cantonale a eu affaire à des cas de récidives durant l'année 2015.

Le bilan est positif pour la police.

Le bilan est positif pour la police.

photo: Keystone

La police cantonale bernoise est intervenue 954 fois pour des cas de violence domestique en 2015. Dans plus de la moitié des cas, elle a eu affaire à des récidivistes (56%).

Pour éviter la récidive, la police cantonale effectue des entretiens avec les auteurs. L'objectif est de déterminer les circonstances qui ont mené à l'acte, explique la direction de la police et des affaires militaires jeudi dans un communiqué.

Les préfets ne peuvent pas imposer des mesures aux auteurs, mais ces derniers ont souvent accepté l'offre de soutien. Le bilan est positif pour la police.

De tout âge

La majorité des victimes (70%) appartiennent à la classe d'âge des 25 à 49 ans. Seules neuf personnes avaient plus de 65 ans (2%). Mais cela ne signifie pas que les aînés échappent à la violence domestique, souligne la police. Le risque s'accroît lorsque les personnes nécessitent des soins, souffrent de démence ou cohabitent avec la personne qui les prend en charge.

La police dénombre 1318 infractions (plusieurs infractions peuvent être constatées lors d'une intervention), soit une hausse de 3% par rapport à 2014: 443 voies de fait, 330 menaces, 188 injures, 111 lésions corporelles simples, 2 homicides, 2 tentatives d'homicide et 4 lésions corporelles graves. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!