Hooliganisme: Violences et dépradations à Tourbillon
Actualisé

HooliganismeViolences et dépradations à Tourbillon

Le match de Super League entre Sion et Servette a tourné à l'affrontement avec les forces de l'ordre. Quatre supporters valaisans ont été arrêtés.

La police a dû faire usage de balles en caoutchouc et de sprays après le match entre le FC Sion et le FC Servette dimanche à Sion. Quatre supporters du club valaisan ont été arrêtés et dénoncés au Ministère public, a indiqué lundi la police cantonale valaisanne.

Malgré un important dispositif de 180 hommes, la police valaisanne, soutenue par une trentaine de collègues genevois, n'a pu éviter les saccages de hooligans à l'intérieur du stade. Les supporters servettiens avaient pourtant été encadrés dès leur arrivée à Sion, empêchant une confrontation avec les fans adverses.

A l'arrivée au stade, le dispositif de sécurité géré par le FC Sion a été renforcé. Résultat: les fans du FC Servette ont cassé tous les équipements de leur secteur. Une des supportrice s'est ainsi sérieusement coupée à une main et a dû être conduite à l'hôpital, précise la police.

La tension entre les deux clans de supporters n'a fait que monter pendant le match. A son terme, la police a dû s'interposer et utiliser des balles en caoutchouc et des sprays pour éviter que la situation ne dégénère. Dans ces affrontements, deux policiers valaisans ont été blessés par des pierres.

Trois Valaisans et un Vaudois, supporters du FC Sion, ont par ailleurs été arrêtés et dénoncés au Ministère public pour violence ou menace contre les autorités et opposition aux actes des autorités. La Swiss football League a été avertie, conclut la police valaisanne.

(20 minutes)

Ton opinion