Carnaval Sao Paolo: Violences lors du dépouillement des notes
Actualisé

Carnaval Sao PaoloViolences lors du dépouillement des notes

Des incidents ont éclaté lors du dépouillement des notes données aux écoles de Samba lors du carnaval de Sao Paulo.

Des incidents ont eu lieu mardi au sambodrome de Sao Paulo à la fin du dépouillement des enveloppes où figurent les notes données par les jurés aux défilés des écoles de samba, et la zone a été isolée par la police, qui a arrêté au moins cinq personnes.

Selon des images montrées à la télévision Globo, un supporteur d'une école de samba a envahi la zone où se trouvaient organisateurs et jurés, a pris des enveloppes et les a déchirées avant de prendre la fuite. D'autres supporteurs de plusieurs écoles ont alors envahi la zone, lancé des chaises en plastique sur lesquelles étaient assis les jurés, et la police est intervenue pour encercler la zone, où se trouvait aussi le présentateur qui annonçait les notes des défilés.

Au moins cinq arrestations

D'après le commissaire Oswaldo Nico Gonçalves, au moins cinq personnes ont été arrêtées après les scènes de vandalisme, dont qui a déchiré les enveloppes, Tiago Ciro Tadeu, 29 ans, de l'école Imperio de Casa Verde, qui était en train de perdre. Avant l'ouverture des enveloppes, les représentants de chaque école avaient été convoqués pour une réunion à huis clos et un changement de jurés avait été annoncé. Lorsque le dépouillement a été interrompu, c'était l'école Mocidade qui était en tête avec 169 points, suivie de Rosas de Ouro et de Vai-Vai.

Cette compétition est suivie au Brésil avec la même ardeur que les grands matchs de football. Le président de la Ligue des écoles de samba qui organise les défilés, Serginho, a indiqué que le résultat final serait probablement celui qui prévalait au moment où les incidents ont commencé.

Certains supporteurs se sont rassemblés sur l'avenue Marginal Tietê, derrière le sambodrome, et ont mis le feu à un char, mais l'incendie a été rapidement maîtrisé. Quatorze écoles de samba ont défilé vendredi et samedi dans la nuit pour se disputer le prestigieux titre de «championne du carnaval» de Sao Paulo. (afp)

Ton opinion