Russie: Violent séisme en Sibérie orientale
Actualisé

RussieViolent séisme en Sibérie orientale

Un violent séisme a ébranlé mercredi une région de Sibérie orientale proche du lac Baïkal, plus grande réserve d'eau douce du monde.

Les autorités n'ont pas signalé de victimes ni de dégâts importants dans l'immédiat.

L'épicentre du tremblement de terre, intervenu à 10h35 (03h35 en Suisse), était à une trentaine de kilomètres au nord-est de la ville de Baïkalsk.

«Il n'y a pas eu de victimes», a dit à Reuters un porte-parole du ministère des Situations d'urgence.

Magnitude d'environ 6 à 9 évoquée

Selon le ministère des Situations d'urgence, le séisme a atteint une magnitude de 9 sur l'échelle de Richter. Mais l'Observatoire de Hong Kong et le Centre de surveillance géologique des Etats-Unis (USGS) l'ont eux enregistré à une magnitude bien inférieure de 6,3 sur la même échelle.

Sa magnitude a aussi été évaluée à 9 sur une échelle de 12 points utilisée par l'Académie des sciences de Sibérie, a précisé l'agence Itar-Tass. La magnitude des secousses ressentie dans la ville d'Irkoutsk était de 6 sur la même échelle.

«On ne signale pas de destructions graves ou de victimes, grâce à Dieu», a aussi ajouté le porte-parole russe, expliquant également que les bâtiments, dans cette région, étaient conçus pour résister à des séismes de cette puissance.

Coupures

A Irkoutsk, importante ville au sud-ouest du Baïkal, la secousse a elle provoqué des coupures d'électricité. Les toits de certaines habitations se sont effondrés, écrit l'agence de presse russe RIA.

Le travail a été interrompu pendant une heure dans une usine de pâte à papier en bordure bord du lac, le temps de procéder à des vérifications sur la sécurité.

La circulation des chemins de fers a elle été interrompue pendant une partie de la journée par mesure de sécurité, a indiqué l'agence Interfax. (ats)

Ton opinion