Vaud: Violeur et maître-chanteur maintenu en préventive
Publié

VaudVioleur et maître-chanteur maintenu en préventive

Les juges cantonaux ont refusé la libération conditionnelle d'un trentenaire qui avait piégé sa victime sur internet.

par
Christian Humbert
Le père de famille a menacé une jeune fille pour abuser d'elle.

Le père de famille a menacé une jeune fille pour abuser d'elle.

iStock

Un Portugais de 32 ans, marié et père de famille, a violé à plusieurs reprises une femme de 25 ans qu'il avait piégée sur Facebook et Badoo. Il est parvenu à ses fins en la menaçant de publier des photos d'elle dénudée.

La victime a été abusée par les faux profils internet créés par le Portugais. Très vite, il a insisté pour qu'elle lui envoie des photos osées. De virtuelles, les relations sont devenues réelles... et nauséabondes. Les images compromettantes ont servi de moyen de pression: le prévenu a obligé la jeune femme à lui prodiguer des fellations, avant de la forcer à des rapports complets non protégés. Sous la menace, la victime lui a remis d'autres photos et vidéos dénudées.

Pour couronner le tout, après de nouvelles relations non consenties, l'homme a réclamé de l'argent à sa victime, toujours en la faisant chanter. Elle a payé 1400 fr. en échange de la promesse que son bourreau effacerait les photos. Interpellé en août dernier, le Portugais a reconnu les faits.

Face au procureur du Nord vaudois, le trentenaire a admis que sa victime a couché avec lui uniquement sous la contrainte. Il a aussi avoué ses menaces de crever les pneus de sa voiture ou de venir la trouver avec des amis. Il a encore reconnu que la jeune femme lui avait versé 400 fr. pour qu'il renonce à des relations sexuelles.

Sa libération conditionnelle vient d'être refusée par les juges, qui ont invoqué le risque de fuite.

Ton opinion