Viré pour avoir fait pipi à côté
Actualisé

Viré pour avoir fait pipi à côté

C'est la mésaventure qui serait arrivée à un salarié de 39 ans d'une usine de sièges automobiles située dans l'Oise.

La source syndicale qui révèle l'histoire précise que la direction l'a licencié évoquant un geste «choquant, incompréhensible et délibéré» qui a «fortement souillé» les toilettes des hommes, alors qu'il y avait des urinoirs «en nombre suffisant». Pour le syndicat CGT, au-delà de ce geste évidemment déplacé, ce licenciement serait en réalité dû au fait que le salarié est lui-même membre de ce syndicat. L'usine en question, Lear Corporation, emploie près de 600 personnes.

Ton opinion