Virée mortelle en pédalo: «de la pure inconscience!»
Actualisé

Virée mortelle en pédalo: «de la pure inconscience!»

Pour la police genevoise, les quatre adolescents qui ont voulu aller de Genève à Lausanne en pédalo dans la nuit de samedi à dimanche ont commis un acte d'inconscience pure.

La virée s'est achevée par la mort de deux jeunes de 15 et 16 ans.

Le pédalo sur lequel les quatre adolescents sont montés était pourtant relié par un câble à d'autres embarcations, afin d'éviter un vol. Les jeunes ont dû couper le filin, a déclaré lundi le porte- parole de la police genevoise Jean-Philippe Brandt.

Insubmersible

Le loueur de bateaux avait en outre pris soin, pendant l'hiver, d'enlever les bouchons des flotteurs de ses pédalos. Même si ces derniers sont insubmersibles, les adolescents se sont peut-être aperçu que leur embarcation prenait l'eau et ont paniqué.

Actuellement, les eaux du lac avoisinent les dix degrés. A une pareille température, les membres s'engourdissent très rapidement et la sensation de froid conduit à l'endormissement. De plus, les habits vous tirent vers le fond, a expliqué M. Brandt.

Deux adolescents de 15 et 17 ans ont pu malgré tout rejoindre la rive à la nage. Les deux autres ont eu moins de chance. Leurs corps ont été retrouvés dimanche matin, gisant par trois mètres de fond à environ 300 mètres du bord.

Ton opinion