Ski freestyle: Virginie Faivre lance les Mondiaux avec de l'or
Actualisé

Ski freestyleVirginie Faivre lance les Mondiaux avec de l'or

La Vaudoise Virginie Faivre a été sacrée championne du monde de ski halfpipe à Oslo (Norvège) mardi soir. Elle devance Anais Caradeux (FRA) et Ayana Onozuka (JPN).

par
Robin Carrel
Oslo
Virginie Faivre avait déjà été sacrée en 2009 dans la même discipline.

Virginie Faivre avait déjà été sacrée en 2009 dans la même discipline.

Grâce à un 2e passage magnifique à Oslo, la Vaudoise a remporté son 2e titre planétaire en halp-pipe.

«La première fois que j'ai remporté l'or (ndlr: en 2009), il m'a fallu près d'un an pour me rendre compte de ce qu'il m'arrivait, a rigolé la Montreusienne après son second run d'anthologie. Là, je ne sais pas combien de temps il va me falloir pour retomber sur terre...» Dominée par deux concurrentes après sa première descente, Faivre a tout donné pour ne pas avoir de regrets. «Je me suis dit que ce pipe était incroyable et qu'il fallait que j'en profite pour me faire plaisir», a-t-elle indiqué après avoir sauté dans les bras de sa cohorte de supporters qui ont fait le long déplacement dans la capitale norvégienne.

Sa victoire, il y a deux semaines en Coupe du monde à Sochi, lui a donné le plein de confiance avant les Jeux de 2014. Elle pourrait écrire l'histoire et y devenir la première championne olympique de la discipline. «C'est mon prochain objectif. Pour la suite, on verra. On m'appelle déjà la vétérane sur le circuit», a-t-elle souri à l'heure d'évoquer son avenir.

Les semaines à venir s'annoncent toujours aussi intenses pour celle qui est désormais double championne du monde. Le 16 mars, elle participera au «Nine Queens» en Autriche, un événement destiné à promouvoir le ski chez ces dames et qui lui tient particulièrement à coeur. Dans la foulée, Faivre ira à Tignes disputer les «X-Games Europe». Une compétition presque plus importante que les JO dans ce milieu.

Mirjam Jaeger, l'autre Suissesse en lice, a dû renoncer dans un torrent de larmes, après s'être fait mal au genou sur son tout premier saut.

Ton opinion