Virginie Razzano réalise l'exploit face à Venus Williams
Actualisé

Virginie Razzano réalise l'exploit face à Venus Williams

Virginie Razzano a réalisé un superbe performance samedi en battant l'Américaine Venus Williams 4-6, 7-6 (7), 6-4 en finale de l'Open du Japon de tennis.

Richard Gasquet a signé l'autre excellent résultat français de la journée en sortant en demi-finale du tournoi la tête de série 2, le Tchèque Tomas Berdych, en deux sets 7-6 (3), 6-3.

Venus Williams a bénéficié de trois balles de match dans le tie-break du deuxième set mais n'a pu venir à bout de Razzano, qui a remporté son deuxième tournoi consécutif à la WTA.

«Je suis très heureuse d'avoir gagné», a déclaré la Française de 24 ans qui s'était adjugée dimanche dernier un premier sacre sur le circuit WTA en s'imposant à Gangzhou en Chine.

«Venus est une très grande championne, elle n'est pas par magie dans le Top 10».

Numéro 8 mondiale, l'Américaine menée 2-5 dans la deuxième manche, est revenue à égalité puis a mené 6-5. Razzano a alors pris le service de Williams pour s'offrir le droit de disputer un tie-break. Dans ce tie-break, elle a été menée 3-6 avant de l'emporter 9-7.

Venus Williams a ensuite remporté le premier jeu du troisième set, mais a pris ensuite dix minutes de pause pour soigner une blessure, puis est revenue sur le court avec la cuisse droite bandée.

«J'ai commencé à sentir une douleur dans le premier set. J'ai voulu jouer car je voulais gagner. Au troisième set, je ne pouvais pousser sur ma jambe au service, c'est pour cela qu'elle a été bandée», a-t-elle expliqué.

Les deux joueuses ont connu des problèmes sur leurs services respectifs lors de cette troisième manche. Williams a pris l'engagement de Razzano pour égaliser à 4-4, mais la Française a ensuite pris le service de son adversaire pour mener 5-4.

Razzano a imposé son engagement dans le dernier jeu et remporté la finale sur un retour de Williams dans le filet.

«Je n'étais pas fatiguée», a déclaré sportivement Venus Williams, victorieuse de l'Open de Corée dimanche dernier. «Elle a su bien jouer dans les moments importants, donc félicitation, elle a connu une belle année».

Classée 33e mondiale à la WTA pour cette finale, Razzano a avoué son épuisement au terme de ce choc ayant duré deux heures 48 minutes.

«Je suis très fatiguée», a déclaré la Française. «J'ai joué beaucoup la semaine dernière et c'était une rencontre difficile aujourd'hui». (ap)

Ton opinion