Actualisé 03.09.2019 à 19:55

Winkeln (SG)Visages des hooligans désormais à découvert

Plus de dix mois après les émeutes qui ont fait plusieurs blessés à la gare de Winkeln (SG), la police a décidé d'employer les grands moyens pour identifier les casseurs.

Afin de mettre la main sur les hooligans qui avaient provoqué des émeutes en automne dernier à la gare de Winkel, la police cantonale de Saint-Gall a décidé de publier les photos de leurs visages sur son site. Cette décision fait suite aux recherches qu'avaient entreprises les autorités la semaine dernière, en publiant des photos pixelisées de leurs faciès.

Si trois d'entre eux ont pu être identifiés par ce biais, les deux autres n'ont toujours pas été dénoncés. La police a donc décidé d'utiliser ses dernières cartouches.

Pour rappel, la gare de la commune saint-galloise a été le théâtre de violentes émeutes le 18 octobre 2018, après le match qui opposait le FC Saint-Gall au FC Zurich. Souhaitant semer le trouble, les partisans du club zurichois ont jeté des pierres, des torches et des pétards en direction des forces de l'ordres, appelées en renfort. Cinq policiers ont été blessés lors des affrontements et les dégâts matériels se sont élevés à plus de 100'000 francs.

Les personnes susceptibles de fournir des informations sur leurs identités sont priées de contacter la police cantonale de Saint-Gall au 058 229 49 49.

1 / 9
Dimanche 10 octobre 2018, la gare de Winkeln (SG) a été le théâtre d'émeutes de hooligans, échaudés après le match qui opposait le FC Saint-Gall au FC Zurich.

Dimanche 10 octobre 2018, la gare de Winkeln (SG) a été le théâtre d'émeutes de hooligans, échaudés après le match qui opposait le FC Saint-Gall au FC Zurich.

Screenshot Kapo SG
Si l'un d'eux a déjà pu être identifié.

Si l'un d'eux a déjà pu être identifié.

Screenshot Kapo SG
Les casseurs ont également allumé des feux d'artifices à la gare.

Les casseurs ont également allumé des feux d'artifices à la gare.

Kapo SG

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!