Actualisé 09.05.2007 à 09:19

Visite surprise de Dick Cheney à Bagdad

BAGDAD - Le vice-président américain projette notamment de rencontrer le premier ministre Nouri al-Maliki et le président Jalal Talabani.

Dick Cheney veut demander aux responsables irakiens de redoubler leurs efforts en faveur de la réconciliation nationale, en insistant sur les aspects politiques et économiques. «L'aspect militaire ne peut suffire», a expliqué un de ses assistants, qui a requis l'anonymat.

Le vice-président doit également insister auprès des députés irakiens pour qu'ils annulent leur congé estival de deux mois, un projet qui a choqué de nombreuses personnalités politiques à Washington, alors que des lois importantes doivent être adoptées.

Les responsables américains font montre d'une exaspération croissante envers la lenteur de la discussion de projets de loi de première importance, comme celui sur le partage des revenus du pétrole ou celui qui doit permettre aux anciens membres du parti Baas au pouvoir sous Saddam Hussein de participer à la vie publique et sociale, au nom de la réconciliation nationale.

Dick Cheney devrait quitter Bagdad jeudi. Il rencontrera aussi plusieurs ministres, ainsi que l'un des principaux chefs de parti chiite, Abdel-Aziz Hakim, qui dirige le Conseil suprême de la révolution islamique en Irak (CSRII) et le général américain David Petraeus, qui commande la Force multinationale en Irak.

Dick Cheney a entamé une tournée d'une semaine au Proche-Orient, où il doit notamment stimuler le soutien régional au gouvernement irakien. D'ici le 14 mai, le vice-président doit notamment se rendre aux Emirats arabes unis, en Arabie saoudite, en Egypte et en Jordanie.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!