Actualisé

Visite surprise de Tony Blair à Bagdad

Tony Blair est en Irak pour rencontrer le nouveau Premier ministre Nouri al-Maliki et des membres du gouvernement.

Il devrait notamment évoquer l'évolution de la présence militaire étrangère dans ce pays après l'installation samedi du nouveau gouvernement. Le Premier ministre doit rentrer lundi soir à Londres.

En dépit de la mise en place du nouveau gouvernement, la violence s'est poursuivie lundi. Seize Irakiens ont été tués dans différentes attaques. La plus meurtrière s'est produite à Jorf al- Sakr, à 50 km au sud de Bagdad, lorsqu'une bombe a explosé contre une voiture de patrouille. Quatre policiers ont péri.

Deux attentats à la voiture piégée ont été également commis à quelques secondes d'intervalle dans les faubourgs majoritairement chiites de l'est de la capitale irakienne, faisant trois morts et 12 blessés, a-t-on appris de sources policières.

Les autorités irakiennes redoutaient une recrudescence des violences à l'occasion de l'investiture samedi du nouveau gouvernement d'unité nationale. Dimanche soir, pas moins de 20 rebelles ont été tués en attaquant un poste de contrôle tenu par l'armée irakienne à Dhoulouiyah, à 70 km au nord de Bagdad, a indiqué la police. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!