Nigeria: Visite surprise du président dans le fief de Boko Haram

Actualisé

NigeriaVisite surprise du président dans le fief de Boko Haram

Goodluck Jonathan, très critiqué pour n'avoir pas su juguler l'insurrection islamiste qui a pris une ampleur sans précédent sous son mandat, s'est déplacé sur le terrain.

1 / 73
24.12 Les troupes nigérianes « ont finalement pénétré et écrasé ce qu'il restait des insurgés de Boko Haram au Camp Zéro , situé au coeur de la forêt de Sambis», a affirmé samedi le président nigérian Muhammadu Buhari.

24.12 Les troupes nigérianes « ont finalement pénétré et écrasé ce qu'il restait des insurgés de Boko Haram au Camp Zéro , situé au coeur de la forêt de Sambis», a affirmé samedi le président nigérian Muhammadu Buhari.

Keystone
13.10 Un officiel nigérian a annoncé à la BBC la libération de 21 des lycéennes enlevées par Boko Haram en avril 2014 à Chibok, dans le nord du Nigeria.

13.10 Un officiel nigérian a annoncé à la BBC la libération de 21 des lycéennes enlevées par Boko Haram en avril 2014 à Chibok, dans le nord du Nigeria.

14.04 Le groupe islamique Boko Haram a envoyé une «preuve de vie» deux ans après l'enlèvement à Chibok (nord-est du Nigeria) de 276 lycéennes, un événement qui sera commémoré jeudi par des prières et des manifestations à travers tout le pays.

14.04 Le groupe islamique Boko Haram a envoyé une «preuve de vie» deux ans après l'enlèvement à Chibok (nord-est du Nigeria) de 276 lycéennes, un événement qui sera commémoré jeudi par des prières et des manifestations à travers tout le pays.

Keystone

e président nigérian Goodluck Jonathan a rencontré jeudi à Maiduguri (nord-est) des survivants de l'attaque à Baga, la plus meurtrière menée par Boko Haram, leur assurant qu'ils pourront bientôt rentrer chez eux, a constaté un journaliste de l'AFP.

«Je veux vous assurer que vous rentrerez bientôt chez vous», a dit à des déplacés d'un camp le président, au cours d'une visite surprise de trois heures. «Toutes les régions contrôlées par Boko Haram seront bientôt reprises», a-t-il ajouté.

Cette visite, organisée dans le plus grand secret, était la première de M. Jonathan dans le nord-est depuis un déplacement à Maiduguri et Damaturu, la capitale de l'Etat voisin de Yobe, en mars 2013.

M. Jonathan, très critiqué pour n'avoir pas su juguler l'insurrection islamiste qui a pris une ampleur sans précédent sous son mandat, est candidat à sa réélection le 14 février.

Cette visite intervient dans le sillage de l'attaque de la ville de Baga, dans le nord de l'Etat de Borno, sur les rives du lac Tchad, début janvier, sans doute la plus meurtrière jamais commise par Boko Haram.

Ce massacre a été qualifié jeudi de «crime contre l'humanité» par le Secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Des centaines de personnes, «voire plus», ont péri à Baga et dans ses alentours, selon Amnesty International.

(ats)

Le Tchad envoie des troupes au Cameroun

Le président camerounais Paul Biya a annoncé jeudi soir que le Tchad allait envoyer des troupes dans son pays pour l'aider à combattre les islamistes nigérians de Boko Haram, indique un communiqué du porte-parole du gouvernement camerounais, Issa Tchiroma Bakary.

«Le président de la République du Cameroun, Paul Biya, annonce que (...) M. Idriss Deby Itno, président de la République du Tchad, a décidé d'envoyer un important contingent des forces armées tchadiennes pour venir en appui aux forces armées camerounaises qui font face avec courage, détermination et une vaillance reconnue de tous aux attaques répétées de la secte terroriste Boko Haram» sur le sol camerounais, selon le communiqué transmis à l'AFP.

Ton opinion