Actualisé 07.04.2013 à 21:14

Super LeagueVitkieviez fait rouler la tête de Rueda

En s'offrant le scalp de Young Boys à l'extérieur, hier, Servette est revenu à deux points de Lucerne.
Ce revers restera celui de trop pour le coach de la capitale.

de
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Les Genevois peuvent croire désormais au maintien

Les Genevois peuvent croire désormais au maintien

Cela pendait au nez de Martin Rueda. A la tête d'un navire chancelant depuis la reprise, l'ancien mentor du Lausanne-Sport a été débarqué hier, en début de soirée. Ironie de ­l'histoire, le Genevois Matias Vitkieviez a pris une part prépondérante dans le renvoi du ­technicien.

Prêté par Young Boys, où Rueda ne lui faisait pas confiance, Vitkieviez voulait prouver que l'Argovien avait eu tort de se passer de ses services. «Je leur ai montré qu'ils auraient pu compter sur moi, a souri le milieu de Servette. Mais je préfère parler de ­l'équipe plutôt que de moi. Cette victoire nous fait du bien, même s'il ne faut pas croire qu'on a atteint quoi que ce soit. Il ­reste encore beaucoup de ­matches à disputer.» Afin que le No 17 du SFC, aux ra­cines uruguayennes, n'en fasse pas une affaire personnelle, le coach Sébastien Fournier l'avait mis en garde avant la rencontre. «C'est son tempérament, Matias aime ce genre de défi, a-t-il expliqué. Je lui ai demandé de canaliser cette énergie, de ne pas perdre de vue l'enjeu de la partie. Je suis content de sa performance.»

Au-delà de la victoire, tous les Genevois ont prouvé que leur implication dans l'opération sauvetage qu'ils ont entreprise était sans faille. Malgré les retards répétés dans le versement de leurs salaires. «Une chose est certaine, a anticipé l'entraîneur Fournier, on ne pourra rien nous reprocher quant au travail que l'on va fournir jusqu'au terme du championnat.» Le prochain défi qui attend les Genevois sera de gagner à domicile. A commencer par le match contre Saint-Gall, le week-end prochain

Young Boys - Servette 0:2 (0:0)

Stade de Suisse. 13 817 spectateurs. Arbitre: Pache. Buts: 66e Vitkieviez 0-1. 70e Karanovic 0-2.

Young Boys: Wölfli; Gonzalez, Nef, Bürki, Raimondi; Zverotic (73e Gerndt); Zarate, Schneuwly, Farnerud, Nuzzolo (63e Costanzo); Afum (63e Frey).

Servette: Barroca; Diallo, Schneider, Mfuyi, Rüfli; Lang (59e De Azevedo), Kouassi, Pasche, Tréand; Vitkieviez (82e Pont); Karanovic (91e Eudis).

Notes: YB sans Affolter, Simpson et Spycher (blessés). Servette sans Grippo, Kossoko et Kusunga (blessés). Avertissements: 50e Pasche. 68e Zarate.

Signé Vitkieviez. La première demi-heure a été pénible pour les Genevois. Rendant le ballon trop rapidement à l’adversaire, ils ont eu la chance de pouvoir compter sur leur gardien Bar­roca, brillant face à Raimondi (22e) et à Farnerud (27e). Côté «grenat», Rüfli a vu son tir heurter la transversale (42e). Après la pause, les débats se sont équi­librés et Vitkieviez a pu donner l’avantage au SFC d’une jolie talonnade (66e). L’ancien joueur d’YB a ensuite offert le 0-2 à Karanovic (70e). Rüfli a encore forcé Wölfli à une claquette compliquée (78e) avant que le SFC ne puisse savourer son succès.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!