Powered by objectif-été.ch: Vive la saucisse!
Actualisé

Powered by objectif-été.chVive la saucisse!

En été, quoi de plus savoureux qu'une saucisse à griller ou un cervelas sur le barbecue? Plaidoyer pour un peu de chaleur et de graisse.

par
CP
Avec plus de 400 sortes connues, la Suisse est une grande nation de la saucisse.

Avec plus de 400 sortes connues, la Suisse est une grande nation de la saucisse.

photo: Keystone

Fermez les yeux et laissez votre pensée vous téléporter en marche arrière jusque dans votre enfance: vous êtes en course d'école et vous venez juste de mettre votre saucisse à griller au bout d'une branche dont la pointe a été taillée avec un couteau de poche. La chaleur des braises sur le gril est orange vif, la peau de la saucisse change de couleur à vue d'œil. Elle passe du blanc au brun doré. À certains endroits, elle s'ouvre, la graisse grésille dans les braises et une odeur irrésistible se répand dans l'air.

Deux ou trois minutes plus tard, la saucisse à griller est fin prête à être engloutie. Vous pouvez enfin la croquer. Vos dents se fraient un passage en exerçant une légère pression à travers sa peau dorée, jusqu'à sa chair chaude et molle, dont la saveur envahit votre bouche. Encore et encore, vous croquez, mâchez et avalez avec délectation. Une expérience littéralement extatique!

Une saucisse se suffit à elle-même

Malgré l'entrecôte et le steak Tomahawk maturé sur l'os, malgré la côtelette de veau et la truite saumonée enroulées dans une feuille d'aluminium, la satisfaction culinaire que tout un chacun peut s'offrir en cadeau avec une excellente saucisse est inégalable. Parce que sa simplicité et son informalité sont ce qui s'accorde le mieux avec l'été et la vie dans la nature. Et parce qu'elle ne laisse en réalité qu'une seule question ouverte: avec ou sans moutarde? Une saucisse n'a pas besoin de sauces. Ni de garnitures. Non: une saucisse se suffit à elle-même. Tout au plus conclut-elle un mariage savoureux avec un morceau de pain ou un petit pain.

D'où vient cet amour de la saucisse? Peut-être est-il inscrit dans nos gènes. Avec plus de 400 sortes connues, qui ne peuvent bien sûr pas toutes être cuites sur le gril, la Suisse est une grande nation de la saucisse. Et, contrairement à un filet ou à une côtelette, la saucisse est aussi un marqueur de l'identité régionale.

Déclarations d'amour adressées à la saucisse

La saucisse de veau est au Saint-Gallois ce que les luganighe et la salsiccia sont au Tessinois. Et lorsque le Zurichois s'enthousiasme pour un cervelas, le Vaudois rêve d'une épaisse saucisse de porc.

Sur YouTube, on trouve même des déclarations d'amour «filmiques» adressées à la saucisse. À son grésillement, à «l'éclatement» de sa peau, à ses gages de qualité: la chaleur et la graisse. La saucisse constitue un contre-projet au «bon sens culinaire» à une époque qui prêche cette prétendue sagesse à tort et à travers. Elle incarne la fuite en dehors de la quotidienneté gastronomique du présent, en dehors d'une monotonie «dégraissée» et lavée de toute faute contre le bon goût.

Les Autrichiens connaissent encore mieux les saucisses que nous, les Suisses. Que serait une nuit d'été à Vienne sans stand à saucisses, sans saucisse à griller épicée et sans Käsekrainer. Les Käsekrainer sont des saucisses à bouillir légèrement fumées préparées avec de gros morceaux de viande de porc et bourrées d'une part de fromage d'au moins 20%. Sur le gril, le fromage contenu à l'intérieur de la saucisse devient chaud et liquide, comme la fondue. Certes, quelques «pièges» attendent celui qui croque à pleines dents dans la saucisse (le fromage pourrait bien monter aux narines de quelque Viennois irréfléchi ou imprudent), mais une saucisse peut difficilement à la fois déroger aux règles du fameux «bon sens culinaire» et être plus délicieuse.

Des Käsekrainer géantes

Il ne reste plus qu'à recommander aux amateurs de saucisses de voyager jusqu'au numéro 2 de la Döblinger Gürtel, à Vienne. C'est là que se trouve le Leo, autrement dit le plus ancien stand à saucisses (Würstelstand) de la ville. Il vend entre autres des Käsekrainer géantes de 500 grammes appelées Big Mama.

Alors, envie de déguster une bonne saucisse? Sur www.objectif-ete.ch, vous trouverez d'excellentes suggestions et de savoureuses recettes pour vos grillades:

- 5 découpes qui donnent de l'originalité aux cervelas

- 3 idées de décoration de table qui divertissent les invités jusqu'à ce que les grillades soient prêtes

- 4 tapas qui font de l'apéritif une fiesta

Cet article a été rédigé par Commercial Publishing Tamedia en collaboration avec Migros.

Ton opinion