Genève: Vivre «coupé du monde», au milieu des trams

Actualisé

GenèveVivre «coupé du monde», au milieu des trams

Un projet de l'Etat prévoit de construire des immeubles à Lancy. Mais ils seront encerclés d'une future boucle pour les trams.

par
lfe

Aux Semailles, deux projets convergent mais s'agencent de manière peu commode. Ce quartier de petites maisons, proche des Palettes, verra apparaître une boucle ferroviaire, réalisée par les TPG. Une station d'échange, informe la «Tribune de Genève», composée de quatre voies sur un de ses côtés et longue de 150 mètres, qui assurera la continuité du 12 en 15 vers Saint-Julien.

L'Etat, de son côté, veut urbaniser les Semailles où il a estimé possible la construction de deux immeubles de 6 et 8 étages. Problème: ils seront placés au milieu de la future boucle ferroviaire. La Commission d'urbanisme, chargée de livrer un préavis, a catégoriquement refusé le projet. «Les nuisances seront terribles pour les futurs habitants qui, en outre, seront coupés du monde, a confié à la Julie un de ses membres. Personne, à la commission, n'a voulu défendre une idée aussi absurde.» Une construction qui plus est délicate du point de vue technique, nécessitant de creuser sous les voies de tram.

La commune semble s'accommoder de ce plan inédit, espérant pouvoir protéger au mieux des nuisances les futurs habitants.

Le Département de l'aménagement affirme que ce plan de quartier résulte d'un partenariat entre Etat, commune, propriétaires et riverains, constituant une «variante optimale».

La fondation de l'Etat FPLC, qui sera chargée de réaliser les immeubles, pose de son côté la question de l'adaptation des transports à la ville, arguant que le besoin des TPG d'utiliser cette boucle ne court que jusqu'en 2030.

Ton opinion