Russie: Vladimir Poutine fête ses 60 ans
Actualisé

RussieVladimir Poutine fête ses 60 ans

Vladimir Poutine a fêté ses 60 ans ce dimanche dans l'intimité avec ses proches, mais au milieu de marques publiques de sympathie de ses partisans comme de l'ironie de ses opposants.

Le dirigeant russe Vladimir Poutine a pris l'avion pour sa ville d'origine Saint-Pétersbourg (nord-ouest) de manière à y passer cette journée toute particulière «avec ses amis et sa famille», a indiqué son porte-parole Dmitri Peskov.

Cependant ses partisans à travers le pays ont tenu à lui adresser publiquement leurs meilleurs voeux, tandis que l'événement figurait en bonne place dans les bulletins des chaînes de télévision officielles. «Votre nom est symbole d'un homme politique de grande sagesse et d'un dirigeant fort de la Russie et dans le monde», a écrit notamment au président le gouverneur de Saint-Pétersbourg, Georgui Poltavchenko, dans une lettre publiée dans un journal gouvernemental. «Vous avez rendu aux Russes leur confiance dans l'avenir», a-t-il assuré à l'adresse du président.

Autre manifestation en l'honneur du président sexagénaire, une exposition intitulée «Un homme des plus bienveillants» s'est ouverte dimanche dans une galerie d'art à Moscou. Des labradors noirs, de la même espèce que le chien du président, Connie, devaient y figurer.

La Jeune garde (Molodaya Gvardiya), un mouvement de jeunesse soutenant le pouvoir, a diffusé sur son site web une vidéo montrant des jeunes femmes rassemblées pour offrir un gâteau d'anniversaire à M. Poutine à son arrivée, après avoir participé à diverses manifestations festives à la gloire du numéro un russe.

L'une d'entre elles, portant un maillot de hockey «Poutine», est filmée en train de marquer un but lors d'un imaginaire match «USA-Poutine», avant de recevoir un texto, apparemment du grand leader, lui annonçant «J'arrive», message qui déclenche chez la jeune femme un sourire séducteur en direction de la caméra.

Forme physique

Les pratiques sportives de M. Poutine sont aussi le thème d'une émission spéciale de la chaîne NTV, qui a eu le rare privilège de suivre le président russe durant toute une semaine. L'émission, qui doit montrer le chef de l'Etat dans des «moments informels», jusque dans sa résidence privée et même dans sa piscine, était programmée ce dimanche à une heure de forte audience.

Vladimir Poutine, qui a fait son retour au Kremlin en mai pour un troisième mandat de six ans, après huit ans comme président puis quatre comme Premier ministre, n'a jamais hésité à mettre en avant sa forme physique devant les caméras.

Depuis son investiture en mai, Vladimir Poutine n'a jamais exclu d'enchaîner un autre mandat, que lui permettrait la Constitution et donc de rester au Kremlin jusqu'en 2024.

«Pépé à la retraite»

Tout le monde n'est cependant pas au diapason de cet enthousiasme. Des blogueurs russes ont raillé l'image de leader jeune et énergique que les thuriféraires de M. Poutine mettent en avant. «Lénine, à 52 ans, était surnommé bon papa Lénine » a twitté le blogueur @zehnerson, alors que le fondateur de l'URSS est mort à 53 ans.

Dans le même esprit, l'opposition a appelé à une manifestation dimanche sur le thème «mettons pépé à la retraite».

Selon un sondage publié cette semaine de l'institut indépendant Levada, le président reste néanmoins populaire parmi la gente féminine, 20% des femmes russes disant même qu'elles aimeraient l'épouser.

(afp)

Poutine soutient la décision de condamner à deux ans de camp les Pussy Riot

Le président russe Vladimir Poutine a jugé dimanche que la décision d'un tribunal de condamner à deux ans de camp trois jeunes femmes du groupe punk Pussy Riot, après une «prière» à son encontre dans une cathédrale de Moscou, était «correcte».

«En fait, il est correct qu'elles aient été arrêtées et il est correct que le tribunal ait pris une telle décision. Car il ne faut pas saper les fondements de la morale, détruire le pays. Que nous reste-t-il sinon ?», a-t-il déclaré dans une émission de la chaîne de télévision NTV, qui a déjà été diffusée en Extrême-Orient russe et dont des extraits ont été rendus publics par les agences de presse russes.L'émission devait être diffusée dimanche soir à Moscou.

Hommage à Politkovskaïa tuée le jour de l'anniversaire de Poutine

Plusieurs dizaines de Russes ont rendu hommage dimanche à Moscou à la journaliste Anna Politkovskaïa. Elle a été assassinée il y a six ans, le jour de l'anniversaire de Vladimir Poutine qui a fêté dimanche ses soixante ans.

Les manifestants, réunis près de la place Pouchkine dans le centre de la capitale russe, tenaient des portraits de la journaliste, qui était l'une des rares en Russie à dénoncer les exactions en Tchétchénie.

Elle était une critique acerbe du régime de Vladimir Poutine, revenu cette année au Kremlin après deux mandats présidentiels de 2000 à 2008, puis un intermède au poste de Premier ministre.

Anna Politkovskaïa, qui travaillait pour le journal d'opposition Novaïa Gazeta, a été tuée par balle dans le hall de son immeuble à Moscou. Son assassinat avait suscité de vives critiques en Occident et mis en exergue les risques auxquels s'exposent les journalistes qui défient les autorités en Russie.

Ton opinion