Actualisé 04.09.2018 à 09:17

«Moscou. Kremlin. Poutine» Vladimir Poutine, nouvelle star de la téléréalité

Le président Vladimir Poutine, en recul dans les sondages, est le sujet d'une nouvelle émission de télé hebdomadaire en Russie.

Dimanche soir, les téléspectateurs de Rossia 1 ont pu découvrir le chef d'État russe - au pouvoir depuis 1999 - cueillir des champignons en Sibérie, s'entretenir avec des mineurs et parler avec des écoliers.

Dimanche soir, les téléspectateurs de Rossia 1 ont pu découvrir le chef d'État russe - au pouvoir depuis 1999 - cueillir des champignons en Sibérie, s'entretenir avec des mineurs et parler avec des écoliers.

Keystone

Une chaîne publique russe pro-Kremlin a lancé une émission hebdomadaire consacrée au président russe Vladimir Poutine. Sa popularité est en chute depuis l'annonce cet été d'un projet de réforme augmentant l'âge du départ à la retraite.

Dimanche soir, les téléspectateurs de Rossia 1 ont pu découvrir le chef d'État russe - au pouvoir depuis 1999 - cueillir des champignons en Sibérie, s'entretenir avec des mineurs et parler avec des écoliers.

Si Vladimir Poutine est déjà omniprésent sur les chaînes officielles, l'émission «Moscou. Kremlin. Poutine» propose un format nouveau pour mettre en scène le président. «Il s'agit d'un projet de (l'entreprise d'audiovisuel public) VGTRK, pas du Kremlin», a réagi le porte-parole du Kremlin, au sujet de l'émission.

«Poutine, ne touche pas à nos retraites!»

Des manifestations ont lieu dans tout le pays pour protester contre la hausse de l'âge pour la retraite.

Plusieurs manifestations

«Ce qui est important pour nous, c'est que les informations sur le président et son agenda soient montrés correctement et sans déformation», a-t-il ajouté. Il a précisé que Vladimir Poutine ne participerait pas personnellement à ce programme.

La majeure partie du programme était consacrée à soutenir la position du président sur la réforme des retraites, annoncée en juin. Le projet a poussé des dizaines de milliers de personnes à manifester.

La semaine dernière, Vladimir Poutine a proposé d'augmenter l'âge de départ à la retraite pour les femmes de 55 actuellement à 60 ans (contre 63 dans le texte initial). Le relèvement de l'âge de départ à la retraite pour les hommes reste à 65 ans, contre 60 ans aujourd'hui.

Dimanche, malgré les concessions du Kremlin, des milliers de Russes sont à nouveau descendus dans la rue contre le projet de réforme. Le président russe, qui s'était prononcé auparavant contre une hausse de l'âge du départ à la retraite, a vu en juin sa cote de popularité tomber à 64%, contre 80% en mai, selon l'institut de sondages VTsIOM. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!