UDC Vaud: Voiblet recourt contre son exclusion du parti cantonal
Actualisé

UDC VaudVoiblet recourt contre son exclusion du parti cantonal

Claude-Alain Voiblet et Pierre Oberson n'ont pas l'intention de se laisser faire.

Claude-Alain Voiblet peut compter sur le soutien de la section lausannoise de l'UDC.

Claude-Alain Voiblet peut compter sur le soutien de la section lausannoise de l'UDC.

photo: Keystone

Claude-Alain Voiblet et Pierre Oberson n'acceptent pas leur exclusion de l'UDC Vaud. Ils ont annoncé vendredi en fin de journée qu'ils recouraient contre la décision prise par le parti cantonal à la suite d'une sombre affaire d'affiches électorales.

Le communiqué de l'UDC Ville et District de Lausanne est laconique. Claude-Alain Voiblet et Pierre Oberson «ont décidé d'un commun accord de porter leur exclusion de l'UDC Vaud devant l'Assemblée générale du parti cantonal». Celle-ci est agendée le 14 avril.

L'exclusion de Claude-Alain Voiblet et de Pierre Oberson, président et vice-président de l'UDC Ville et District de Lausanne, trouve son origine dans une affaire d'affiches électorales. Les deux responsables sont accusés d'avoir collé leurs affiches sur celles de certains de leurs collègues de parti.

Ils ont menti

Jeudi, l'UDC Vaud a même invité la presse pour qu'elle puisse voir sur quels éléments le parti a décidé de prendre une mesure aussi radicale. Pour l'UDC Vaud, il n'y a pas de doute. Il possède bien les éléments pour dire que Claude-Alain Voiblet et Pierre Oberson ont menti.

Selon la direction cantonale, les deux responsables ont participé à ce collage d'affiches nocturne à la fin du mois de septembre 2015. Les 12 à 20 affiches recouvertes étaient celles des candidats Michaël Buffat et Fabienne Despot, l'ex-présidente prise elle-même dans le scandale d'un enregistrement clandestin.

Claude-Alain Voiblet et Pierre Oberson avaient jusqu'au 10 avril pour recourir contre leur exclusion. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion