Voici les objets de Roger Federer qui ont fait exploser les enchères 

Publié

Tennis Voici les objets de Roger Federer qui ont fait exploser les enchères

Tous les souvenirs mis en vente par le tennisman bâlois ont trouvé preneur lors d’une vente, qui a rapporté 4,3 millions de francs pour sa Fondation.

1 / 10
La tenue et la raquette de Roger Federer lors de Wimbledon 2007 (qu’il a remporté en cinq sets face à Rafael Nadal) est le lot qui a atteint la somme la plus importante.

La tenue et la raquette de Roger Federer lors de Wimbledon 2007 (qu’il a remporté en cinq sets face à Rafael Nadal) est le lot qui a atteint la somme la plus importante.

REUTERS
Le lot, comprenant la raquette et la tenue de Wimbledon 2007, a été adjugé à 187’500 livres sterling (plus de 238’000 francs), alors qu’il était estimé entre 30’000 et 50’000 livres.

Le lot, comprenant la raquette et la tenue de Wimbledon 2007, a été adjugé à 187’500 livres sterling (plus de 238’000 francs), alors qu’il était estimé entre 30’000 et 50’000 livres.

Christie’s
La seule victoire du Bâlois à Roland-Garros, en trois sets contre le Suédois Robin Söderling en 2009, a aussi fait grimper les enchères. 

La seule victoire du Bâlois à Roland-Garros, en trois sets contre le Suédois Robin Söderling en 2009, a aussi fait grimper les enchères.

REUTERS

Roger Federer a vendu l’intégralité des souvenirs qu’il avait proposés lors d’une vente aux enchères, à Londres et en ligne, réalisée par Christie’s. Au total, 4,36 millions de francs ont été récoltés en faveur de la Fondation Roger Federer, qui finance des projets éducatifs pour les enfants en Afrique australe et en Suisse. L’objectif de réunir 1,3 million de francs a donc été largement battu. «Les ventes ont atteint plus de 3 fois l’estimation basse», a indiqué la maison d’enchères Christie’s.

Succès aussi en ligne

La vente londonienne était consacrée à la carrière du Bâlois dans les quatre tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon, US Open, voir diaporama ci-dessus) et a rapporté 1,69 million de francs, tandis que les enchères virtuelles ont couvert l’ensemble de ses 21 années sur le circuit, depuis sa première participation aux Jeux olympiques à Sydney en 2000, à 19 ans. Les 300 lots vendus en ligne ont trouvé preneurs dans 44 pays, sur 6 continents, a précisé Christie’s, pour un total de près de 2,1 millions de livres sterling (2,67 millions de francs).

«Incroyable!»

Le lot le plus important de la vente en ligne – qui était composé de trois raquettes utilisées sur le gazon londonien à Wimbledon en 2019 – a été vendu à 162’500 livres sterling (plus de 206’000 francs), soit plus de 23 fois son estimation basse (estimation 7000-10’000 livres). «Les prix atteints ont été incroyables, ce qui me rend très heureux car l’argent va à la Fondation Roger Federer», a déclaré le Bâlois. Cette vente était la plus importante collection de souvenirs sportifs jamais mise sur le marché par un seul propriétaire, a expliqué Christie’s.

(afp/reg)

Ton opinion

11 commentaires