Publié

SuisseVoici où le faux employé Toyota a déjà sévi

Une vingtaine de personnes en Suisse affirment s'être fait avoir par un Irlandais prétextant qu'on lui a tout volé et leur demandant de l'argent. Découvrez les lieux où l'arnaqueur a sévi.

par
Camille Kündig/ofu

Sa démarche est toujours la même. Prétendant s'être fait tout voler, un faux employé de VW, Toyota ou Honda demande de l'argent à des automobilistes pour pouvoir rentrer chez lui en Irlande. Cela fait plusieurs semaines qu'il sévit à travers tout le pays, notamment le 11 août dernier à Estavayer­-le-Lac (FR). Son dernier méfait date du 4 octobre.

Plus de vingt personnes ont contacté 20 minutes pour témoigner de la même mésaventure. Grâce à ces informations, nous avons pu retracer le chemin parcouru par l'homme et le jeune qui l'accompagne et qui serait son fils. Résultat: l'Irlandais semble avoir sillonné toute la Suisse à la recherche de nouvelles victimes.

«Il avait probablement mauvaise conscience»

Il a ainsi arnaqué plusieurs personnes début juin sur une aire d'autoroute de Pratteln (BL). Dix jours plus tard, il a été aperçu à Nyon (VD) et a empoché 200 euros. «Cela nous semblait cohérent que l'homme ne puisse pas se faire aider par sa banque ni par le consulat un dimanche», raconte la victime.

Le 15 juillet, le faux employé Toyota et son «fils» ont sévi sur une aire d'autoroute de Grauholz (BE). Un jour plus tard, ils ont obtenu 400 francs d'une famille à Erstfeld (UR). «Le jeune d'une quinzaine d'années avait l'air très mal à l'aise. Il avait probablement mauvaise conscience», explique la famille lésée.

A peine quelques jours plus tard, le suspect s'est fait passer pour un employé de Honda à Gunzgen (SO). «Il portait même une veste Honda», raconte un lecteur. Une semaine après avoir fait une halte dans le canton de Soleure, les deux individus ont été aperçus une nouvelle fois à Pratteln (BL), puis trois jours plus tard à Estavayer-le-Lac (FR) comme mentionné plus haut.

«Il m'a accompagné au bancomat»

Le 24 septembre, l'arnaqueur a été particulièrement actif puisqu'il a d'abord été vu à Grauholz (BE) et ensuite au Shoppyland à Schönbühl (BE), où il est parvenu à empocher 500 euros. «Il m'a même accompagné au bancomat pour que je retire davantage d'argent», explique l'homme qui s'est fait enfumer.

Les dernières traces de l'inconnu, qui prétend s'appeler soit Peter Mc Elroy soit John Moloney, remontent à mardi de cette semaine. Il a été vu à Sissach (BL) près d'une filiale Coop Brico & Loisir, puis de nouveau à Pratteln, non-loin d'Ikea, où une personne lui a remis 500 francs et 100 euros.

Si l'on additionne toutes les sommes que les lecteurs de «20 minutes» affirment avoir données à l'arnaqueur, on arrive à un total de plus de 4500 francs.

Une plainte déposée dans le canton de Vaud

Contactés, VW tout comme Toyota confirment que les cartes de visites que l'homme présente à chaque fois sont des fausses.

La police cantonale de Bâle-Campagne, canton dans lequel le suspect semble avoir frappé le plus souvent, conseille aux personnes concernées de porter plainte. Le porte-parole Roland Walter précise que pour le moment quatre plaintes ont été enregistrées par les forces de l'ordre. «Mais ce n'est probablement que la pointe de l'iceberg.» Contactée fin septembre par «20 minutes», la police cantonale vaudoise affirme de son côté qu'une plainte a été déposée et qu'une enquête est en cours. Les forces de l'ordre bernoises ont actuellement recensé deux cas et celles du canton de Zurich parlent de «quelques cas».

Vous avez croisé cet escroc?

La rédaction de 20 minutes recherche des témoignages de romands arnaqués ou abordés par cet individu. Si vous êtes dans ce cas, contactez-nous à l'adresse suivante: feedback@20minuten.ch.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!