Actualisé 20.05.2014 à 17:38

InternetVoici pourquoi des séries sont censurées en Chine

«The Big Bang Theory» et d'autres fictions ont été jugées trop «dangereuses» par l'Empire du Milieu.

von
Mathilde Jarry
Les raisons pour lesquelles les aventures de Penny et Sheldon, de «The Big Bang Theory», ne sont plus diffusées en Chine restent très obscures.

Les raisons pour lesquelles les aventures de Penny et Sheldon, de «The Big Bang Theory», ne sont plus diffusées en Chine restent très obscures.

Si vous êtes en Chine et que vous souhaitez voir les derniers épisodes de «NCIS» et de «The Big Bang Theory», inutile d'essayer. Depuis la fin avril, elles font partie des quatre ­séries américaines, avec «The Good Wife» et «The Practice», qui sont interdites sur les plateformes de streaming par les autorités chinoises.

Jusqu'ici, les raisons de cette censure étaient inconnues. La justification est tombée ce week-end. Certaines de ces séries enfreignent l'article 16 du règlement sur la diffusion des émissions en ligne. Ce texte stipule que les programmes ne doivent pas, notamment, traiter de sujets qui «menacent la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays». Ils doivent être en conformité avec «le rêve chinois». «Une seule chose importe au gouvernement du président Xi Jinping: la stabilité sociale», explique Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques, à Paris.

L'un des objectifs: embêter les Etats-Unis

Difficile pourtant de voir une menace dans les aventures des geeks de «The Big Bang Theory». Le spécialiste prend l'exemple de «Tintin au Tibet»: «Cette BD est aussi scandaleuse pour un Chinois que «Tintin au Congo» le serait pour un anticolonialiste.» Les codes de l'Occident et de l'Orient sont différents.

Le spécialiste voit toutefois cette censure comme une simple stratégie du gouvernement pour asseoir son pouvoir et contrarier les Etats-Unis. Cela lui permet aussi de repérer les internautes tentés de contourner les règles pour avoir accès aux fictions, et d'avoir «une prise sur eux». Fait étrange: la série «House of Cards», dont la trame repose sur des manipulations politiques, serait toujours accessible en Chine. «C'est aussi intéressant de montrer le mauvais côté des Américains», souligne Jean-Vincent Brisset.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!