Vol à skis: Ammann et Küttel loins du podium

Actualisé

Vol à skis: Ammann et Küttel loins du podium

Le podium semble loin pour les Suisses à l'issue de la première journée des Mondiaux de vol à skis à Oberstdorf, en Allemagne.

Trop irréguliers, Andreas Küttel et Simon Ammann n'occupent que les 8e et 10e places au terme des deux premières manches (sur quatre), dominées par le Norvégien Björn Einar Romoeren.

La deuxième journée, samedi, s'annonce palpitante, tant les écarts sont faibles: Romoeren, en quête d'un premier titre mondial, mène avec 2,2 points d'avance sur l'Autrichien Gregor Schlierenzauer et 2,8 points sur un autre Autrichien, Martin Koch. Mais ce dernier a réussi les plus longs sauts de la journée, 215,5 m dans la 1re manche et 221 m dans la deuxième. Seules des notes de style décevantes l'ont empêché de prendre le large.

Sorti quatrième de la première manche, Simon Ammann a failli sur son deuxième passage. Manquant sensiblement de hauteur, le champion du monde au grand tremplin n'a franchi que 195,5 m pour perdre six rangs et accuser un retard sur le podium (30 points) qui semble impossible à combler. «Il m'a manqué des forces pour réussir un second saut comme le premier», avouait Ammann. Küttel a suivi le chemin inverse: timoré et trop bas sur son premier saut (199,5 m), le Schwytzois s'est retrouvé sur le deuxième (211,5 m) pour passer du 11e au 8e rang, à 18,6 points du podium provisoire.

Se reprendre

Sixième il y a deux ans à Bad Mitterndorf (Aut), Küttel a fait de ces joutes l'objectif majeur de sa saison. Mais la Suisse n'a plus été à l'honneur dans la discipline depuis 1977, année du deuxième sacre mondial de Walter Steiner.

Le concours a tourné court pour le tenant du titre Roar Ljökelsöy. Trente-deuxième seulement de la première manche, le Norvégien a été éliminé.

Le Saint-Gallois Guido Landert s'est bien défendu. Vingt-et- unième du classement provisoire pour sa deuxième compétition de vol à skis (il avait fini 19e en Coupe du monde à Harrachov il y a un mois), il obtient pour l'instant un résultat dépassant les attentes. Le Vaudois Antoine Guignard ne s'était pas qualifié mais se tient prêt pour l'épreuve par équipes de dimanche. (si)

Ton opinion