Grèce: Vol au musée, le ministre démissionne
Actualisé

GrèceVol au musée, le ministre démissionne

Des pièces anciennes ont été dérobées vendredi matin au Musée d'Olympie, en Grèce, poussant le ministre de la Culture à présenter sa démission.

«Soixante-huit objets en céramique et en bronze ont été volés par deux hommes encagoulés», qui se sont introduits en début de matinée dans l'un des deux musées de la ville d'Olympie, berceau des Jeux olympiques, selon une source policière.

Dans la foulée, le ministre de la Culture, Pavlos Geroulanos, a présenté sa démission, a indiqué une source gouvernementale, confirmant le vol.

Hommes armés

Le forfait a eu lieu dans l'ancien Musée d'Olympie, baptisé Musée des Jeux olympiques, et non dans le principal musée archéologique de l'ancienne cité olympique.

«Les deux hommes étaient armés, ils ont immobilisé la gardienne à 7h locales (5h GMT) après avoir neutralisé le système d'alarme», a indiqué à la radio Flash le maire d'Olympie, Thymios Kotzias.

«Il faut attendre le directeur du service archéologique de la commune pour avoir plus de détails sur la valeur inestimable de ces objets», a-t-il ajouté.

Athènes en janvier

Visité par des centaines de milliers de touristes chaque année, Olympie est l'un de plus célèbres sites du pays.

Ce cambriolage intervient quelques semaines après le vol de trois œuvres, dont un tableau de Picasso et un de Mondrian, survenu en janvier à la Pinacothèque nationale d'Athènes où les voleurs s'étaient introduits en exploitant la surveillance insuffisante du bâtiment, situé en plein centre de la capitale.

(afp)

Ton opinion