Actualisé 04.08.2019 à 22:13

TransportsVol retardé: ça vaut la peine de réclamer

Pour obtenir une indemnisation, les passagers ont tout intérêt à s'adresser à l'autorité de surveillance des compagnies aériennes suisses, qui peut faire pression.

von
ats/jbm
L'OFAC est souvent le dernier recours pour obtenir une indemnité.

L'OFAC est souvent le dernier recours pour obtenir une indemnité.

iStock / image prétexte

En Suisse, les passagers doivent batailler pour obtenir réparation en cas de retard de vols. Mais les voyageurs qui se tournent vers l'autorité de surveillance des compagnies aériennes, l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC), ont de bonnes chances d'obtenir gain de cause, affirme la «NZZ am Sonntag».

Contrairement aux compagnies aériennes de l'Union européenne, les transporteurs suisses refusent souvent les demandes d'indemnisation en s'appuyant sur des décisions juridiques suisses qui interprètent les droits des passagers de manière restrictive.

Mais l'OFAC peut faire pression sur les compagnies. En 2017, 7167 plaintes ont été enregistrées, mais seules 90 amendes ont été infligées, le reste ayant été réglé avec des indemnités. 

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!