Italie: Vol tragique d'un hélico parti de Lugano

Actualisé

ItalieVol tragique d'un hélico parti de Lugano

Un appareil s'est écrasé près de la frontière suisse samedi, après avoir décollé du Tessin. Une Italienne est décédée, un Suisse et un Italien ont été grièvement blessés.

par
joc
Voici ce qui restait de l'appareil après le crash.

Voici ce qui restait de l'appareil après le crash.

Facebook

Un hélicoptère ultraléger parti de l'aéroport de Lugano Agno s'est écrasé samedi après-midi sur le Monte Minisfreddo, une zone broussailleuse entre Bisuschio et Arcisate, près de la frontière suisse. Sur les trois personnes qui se trouvaient à bord, une Italienne de 40 ans a perdu la vie. Le pilote, un Italien âgé de 52 ans et le second passager, un Tessinois de 42 ans, ont été grièvement blessés. Ils sont hospitalisés à Lugano et à Varese. La vie du pilote n'est pas en danger, mais le pronostic vital du Suisse est réservé. Il souffre notamment d'une fracture du bassin, rapporte «20minuti».

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'appareil avait décollé depuis environ 40 minutes quand le pilote a perdu le contrôle de son hélicoptère, un Aw109. Les conditions météorologiques, et donc la visibilité, étaient particulièrement mauvaises. L'appareil aurait percuté la montagne avant de s'écraser. C'est le pilote qui a ensuite appelé les secours, aux alentours de 14h.

La tâche des secouristes s'est avérée particulièrement difficile, un épais brouillard rendant impossible toute intervention par les airs. Tant bien que mal, le pilote de l'hélicoptère a pu donner aux secouristes quelques indications sur leur position. Un camp de base a été installé à Bisuchio, d'où sont partis pompiers spécialisés dans les interventions en altitude, gendarmes, secours alpins et agents de la protection civile. Des hélicoptères ont survolé la zone, sans pour autant pouvoir intervenir. Ce n'est qu'à 18h40 que la carcasse de l'appareil a pu être retrouvée.

A cause du brouillard, les témoins qui ont entendu le bruit du crash n'ont rien vu. Les restes de l'hélicoptère doivent être récupérés ce dimanche, sous la supervision de l'autorité judiciaire de Varese. La boîte noire de l'appareil, qui n'a pas encore été retrouvée, devrait apporter son lot d'informations. Le corps de la victime sera par ailleurs autopsié. L'enquête devra déterminer les causes du drame. Et les hypothèses sont diverses: une mauvaise visibilité, une erreur humaine ou un problème technique peuvent être en cause. Le pilote, lui, risque d'être poursuivi, notamment pour homicide involontaire.

Selon «20minuti», les trois personnes devaient se rendre à une fête d'anniversaire. Il leur avait été vivement déconseillé de voler dans ces conditions.

Ton opinion