Actualisé

GenèveVoleurs et dealers croisent les touristes

L'opération policière n'empêche pas la petite criminalité de subsister dans le coeur touristique de la cité, notamment au Jardin anglais.

par
Léonard Boissonnas
La police promet d'augmenter sa surveillance à quelques jours de la Lake Parade.

La police promet d'augmenter sa surveillance à quelques jours de la Lake Parade.

«La police, on ne la voit pas assez!» Cette vendeuse de souvenirs installée au Jardin anglais n'en démord pas: l'opération Figaro n'a pas amené de vrai plus pour la quiétude de son commerce. «Régulièrement, des délinquants s'attaquent à mon stand», explique-t-elle. «Ils volent, surtout les couteaux suisses!»

Quelques mètres plus loin, une restauratrice tire le même constat: «Il y a beaucoup de problèmes avec les dealers et les pickpockets, raconte-t-elle. J'ai peur pour mon personnel.» Dès lors, la présence policière promise par l'opération Figaro n'a-t-elle rien changé? «On a vu plus de policiers pendant un moment, mais après, plus rien.»

Pourtant, les commerçants du bord du lac ne sont pas tous du même avis, à l'image de ce kiosquier situé près du Jet d'eau: «Il y a eu du changement», constate-t-il. «Les lieux sont plus propres et il y a moins de dealers la journée.» A quelques jours de la Lake Parade et du lancement des Fêtes de Genève, la police promet d'augmenter son dispositif dans le secteur, «pour lutter contre les pickpockets notamment», confirme Eric Grandjean, porte-parole de la police genevoise.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!