Automobile: Volvo annule 600 licenciements

Actualisé

AutomobileVolvo annule 600 licenciements

Le groupe suédois Volvo a annulé 600 suppressions d'emploi en Suède après avoir signé un accord sur des baisses de salaire et de temps de travail avec un syndicat suédois, a-t-il annoncé vendredi.

Le numéro 2 mondial des poids lourds, qui outre des camions et des bus, produit des moteurs ainsi que des équipements pour le bâtiment, avait annoncé 1.500 suppressions d'emploi en Suède le 22 avril du fait de l'impact de la baisse de la demande sur ses activités.

Mais après les négociations avec les syndicats, près de 600 emplois seront préservés dans sa division Volvo Powertrain, spécialisée dans les moteurs et les boîtes de vitesses.

En vertu de l'accord avec le syndicat de l'industrie lourde IF Metall, le temps de travail sera réduit de 20% et les salaires d'un maximum de 8% à partir du 1er juin et jusqu'au 31 mars 2010, période durant laquelle aucun nouveau licenciement ne sera annoncé chez Volvo Powertrain, indique le suédois.

Le temps de travail normal chez Volvo s'élève en moyenne à 37 heures hebdomadaires, a précisé un porte-parole de Volvo. «Les accords sur la réduction du temps de travail sont extrêmement importants pour nous afin de garder les compétences dans l'entreprise en dépit de la réduction très significative de la demande», a commenté le président de Volvo Powertrain, Peter Karlsten, dans un communiqué.

«En conséquence, nous serons mieux préparés lorsque le marché augmentera de nouveau», a-t-il ajouté.

Volvo a annoncé depuis septembre la suppression de plus de 20.000 emplois, principalement en Suède, parmi ses employés permanents, intérimaires et consultants. Plus de 10.000 avaient déjà quitté l'entreprise à la fin du premier trimestre. (afp)

Ton opinion