Actualisé 07.06.2006 à 06:16

Vonlanthen n'est pas fit pour le Mondial

Les médecins de l'ASF persistent et signent: à leurs yeux, Johan Vonlanthen n'est pas en mesure de disputer la Coupe du monde.

Le médecin de la FIFA Jiri Dvorak partage ce point de vue. Le résultat positif de l'IRM à laquelle s'est soumis l'attaquant de NAC Breda n'a pas amené le staff médical de l'ASF à revoir sa position.

Heinz Bühlmann, le médecin qui suit le joueur depuis dimanche dernier, souligne que «Johan Vonlanthen peut reprendre l'entraînement. Il ne souffre plus d'aucune douleur. Il accuse toutefois un déficit évident de préparation».

Pour sa part, le docteur de l'ASF Cuno Wetzel estime que «le résultat de cette IRM ne signifie pas que Johan est prêt à jouer une rencontre de Coupe du monde. Le joueur a été victime d'une déchirure musculaire. Le délai de guérison pour une telle blessure est de quatre semaines».

Pas de manipulation

Pour le docteur Dvorak, l'avis des médecins de l'équipe est déterminant avant d'entériner ce mercredi une modification dans la liste des vingt-trois sélectionnés. Pour lui, il n'y a aucune raison de mettre en doute le bien-fondé du diagnostic établi par le staff médical de l'ASF. Johan Vonlanthen et ses conseillers n'ont pas pu prouver que les médecins de l'ASF avaient procédé à une manipulation quelconque avec les radios.

Il n'y aura ainsi pas de coup de théâtre de dernière minute. Remplaçant de Johan Vonlanthen, Hakan Yakin s'envolera bien jeudi pour Francfort avec les vingt-deux autres sélectionnés de Köbi Kuhn.

Délégué des équipes nationales, Ernst Lämmli regrette la démarche de Johan Vonlanthen. «Pourquoi a-t-il alerté les médias dans cette affaire?, s'interroge le dirigeant argovien. Je lui avais pourtant répété qu'agir de la sorte n'avait aucun sens. Il n'a pas voulu m'écouter.» A 20 ans, l'avenir du plus jeune buteur d'une phase finale de l'Euro en équipe de Suisse est aujourd'hui bien incertain. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!