Actualisé 27.07.2015 à 08:32

Zurich

Vontobel poursuit sa croissance

La banque zurichoise a accru son bénéfice net d'un tiers au premier semestre 2015 par rapport à la même période de l'an dernier à 97,8 millions de francs.

Les produits d'exploitation ont progressé de 16% pour atteindre 507,6 millions de francs. L'afflux net de nouveaux capitaux a quant à lui bénéficié d'une orientation clientèle claire et d'investissements ciblés dans la croissance organique. Il s'est établi à 6,4 milliards, soit une croissance annualisée de 10,3%, a indiqué lundi Vontobel dans un communiqué.

Grâce à ce «remarquable» afflux de nouveaux capitaux, mais aussi à la bonne performance des placements et la finalisation réussie de l'acquisition de la participation majoritaire dans le gestionnaire d'actifs indépendant britannique TwentyFour Asset Management, les actifs sous conseil ont atteint un nouveau record, à 142,2 milliards de francs. Un montant supérieur de 15% à celui de la même période de l'année précédente.

Entre janvier et juin, le résultat des opérations de commissions et des prestations de services a progressé de 17% à 352,1 millions de francs. Les opérations de négoce ont enregistré une croissance de 21% à 123 millions et celles d'intérêts de 2% à 30 millions.

Attentes dépassées

La performance de Vontobel au premier semestre a dépassé les attentes des analystes consultés par awp sur tous les points. Les experts avaient tablé en moyenne sur un produit d'exploitation à 486,2 millions de francs, un bénéfice net à 85,6 millions, un afflux d'argent frais de 3,9 milliards et une masse sous gestion de 134,3 milliards.

Bien que les résultats soient ressortis nettement en dessus des attentes du marché, le titre Vontobel perdait 2,78% à 49,05 francs vers 10h20 à la Bourse suisse, alors que le marché global (SPI) cédait 0,80%. Le potentiel haussier de l'action semble épuisé après sa récente hausse. Les experts s'attendent par ailleurs à des prises de bénéfices.

Position renforcée

Dans un contexte difficile, Vontobel est parvenu à renforcer sa position dans tous les marchés cibles, souligne Zeno Staub, directeur général de l'établissement zurichois. Malgré l'impact des taux d'intérêts négatifs sur le résultat, la division gestion de fortune (Wealth Management) a pu maintenir sa marge brute au premier semestre, grâce notamment à la reprise des activités de négoce, à la hausse des volumes de crédit et aux initiatives pour le conseil en placement.

La division produits financiers (Financial Products) a quant à elle étendu sa position en Suisse et en Allemagne et s'est implantée en peu de temps sur le marché scandinave des produits à effets de levier, en forte croissance. Sa part de marché y atteint 18,4%. L'unité entend poursuivre cette internationalisation, en particulier en Europe et en Asie.

Doubler les volumes en Asie

Vontobel accorde en effet une attention particulière à la région Asie-Pacifique et souhaite au moins y doubler le volume actuel de ses affaires d'ici 2020. Pour cela, la banque entend poursuivre sa stratégie de niches.

Dans cette région, la banque privée zurichoise veut atteindre ses objectifs de croissance avant tout au niveau organique. L'établissement espère pour cela conquérir de nouveaux marchés et élargir les segments de clientèle, a déclaré Zeno Staub à l'occasion d'une conférence téléphonique.

Des acquisitions restent toutefois possibles, a poursuivi le directeur général. Dans les activités de banque privée, Vontobel envisage des acquisitions essentiellement en Suisse, avec des candidats disposant d'actifs sous gestion (AuM) jusqu'à 20 milliards de francs.

La banque a bien démarré le second semestre, mais les mois de juillet, d'août et de décembre, durant lesquels le volume de négoce est traditionnellement faible, seront perceptibles. Les solides résultats enregistrés sur les six premiers mois de l'année incitent toutefois Vontobel à la confiance quant à la réalisation des ambitieux objectifs du groupe pour 2017. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!