Vos questions à la psychologue: comment éviter le piège du burnout?
Actualisé

Vos questions à la psychologue: comment éviter le piège du burnout?

«Bien que ce soit la crise, j'ai énormément de travail. J'entends beaucoup parler de burnout autour de moi. Comment faire pour ne pas tomber dans ce piège?» Julien, Nyon

par
Eve Céline Tschur (Fribourg)

Certains prétendent que ce terme est complètement galvaudé à force d'en entendre parler de plus en plus. Pourtant, il s'agit d'une véritable maladie qui a des conséquences humaines et financières désastreuses.

Cet état d'épuisement professionnel psychique et physique est la résultante de facteurs externes et internes à la personne.

Ainsi une entreprise présentant de graves lacunes au niveau de son organisation peut générer un stress inutile et croissant chez ses employés, les faisant ainsi payer peu à peu ses propres dysfonctionnements; d'autre part certains traits de personnalité peuvent rendre l'individu plus sensible à ce stress, comme la tendance au perfectionnisme, le besoin permanent de faire plaisir et d'être reconnu, qui va de pair avec la difficulté à déléguer (par ex. ne pas oser dire non pour se faire bien voir).

Pour prévenir cet état d'épuisement, ne comptez que sur vous-même. Vous pouvez mettre en pratique dès aujourd'hui différentes stratégies, dont en voici quelques-unes: limiter vos heures sup, vous structurer en mettant des priorités à vos tâches, accepter de vous faire moins apprécier en refusant un surplus de travail, vous aménager des petites pauses régulières et distrayantes pendant votre journée, prévoir des activités réjouissantes dans votre vie privée au fil de la semaine.

Votre santé vous en sera reconnaissante!

Ton opinion