Vos questions à la psychologue: «Comment faire le deuil d'une relation?»
Actualisé

Vos questions à la psychologue: «Comment faire le deuil d'une relation?»

« Je sors d'une longue histoire d'amour, qui s'est arrêtée sans
que je comprenne vraiment pourquoi. La douleur ne diminue
pas depuis quatre mois. Comment m'en sortir?» Jules, Aubonne.

par
Eve Céline Tschur (Fribourg)

Tourner la page est d'autant plus difficile quand on ne comprend pas les raisons de la rupture. Il est possible que vous ne vouliez pas voir la réalité en face, à quel point la qualité de votre couple était devenue insatisfaisante, de peur de sortir d'une routine rassurante. Car c'est peut-être bien ce qui est le plus inconfortable en pareil cas: faire le deuil d'un autre qui vous permettait d'éviter de vous retrouver seul face à vous-même.

De plus, l'événement réveille sans doute d'anciennes blessures liées à un rejet, ce qui amplifie la douleur. Pour traverser cette tempête le moins mal possible, commencez par extérioriser votre souffrance. Choisissez un moyen d'expression qui vous convient – une discussion, une lettre, des cris dans la forêt ou dans votre voiture, la pratique d'un sport, etc. Plusieurs rituels peuvent vous aider à marquer un avant/après: jeter des objets, brûler des souvenirs, changer de look, commencer une nouvelle activité, etc.

Si la douleur ne diminue toujours pas ou si votre corps vous envoie des signaux inhabituels, n'hésitez pas à consulter un professionnel agréé. Il serait normal et compréhensible que vous traversiez un passage dépressif, ce qui se soigne efficacement.

Enfin, même si vous n'en êtes pas encore là aujourd'hui, ne perdez pas de vue que toute crise offre l'opportunité de mener une réflexion profonde sur le sens que vous souhaitez donner à votre vie.

Ton opinion