Vos questions au jardinier: des semences bio pour redécouvrir le goût
Actualisé

Vos questions au jardinier: des semences bio pour redécouvrir le goût

«Je vais disposer prochainement d'un jardin potager. J'aimerais avoir quelques idées pour les semis et les graines à acheter.» Karin, Yverdon

par
Jean-Pierre Masclet (Yverdon-les-Bains)

Jusqu'à il y a un siècle, des marchands de semences vendaient leurs graines en faisant du porte-à-porte. Ils contribuaient ainsi à la propagation de différentes variétés de légumes et de fleurs. Pendant des millénaires, l'homme a de cette manière activement répandu les plantes les plus diverses.

Actuellement, la panoplie des espèces et variétés potagères se développe de plus en plus dans les jardineries. Souvent elles sont le résultat d'hybrides créés par des sélectionneurs et répondant à des critères modernes. L'origine de ces semences est en général certifiée par des grainetiers spécialisés.

Par ailleurs, des producteurs de semences biologiques perpétuent les variétés d'autrefois sélectionnées dans les monastères et cultivées dans les campagnes depuis des temps ancestraux. Elles offrent plusieurs avantages:

- la rusticité de variétés indigènes et adaptées au climat;

- la redécouverte de goûts originaux;

- L'adaptation au biotope régional, favorisant le développement de la faune indigène.

Quelques légumes à découvrir: la bette à tondre, semis à réaliser de fin avril à juillet; l'oseille alpestre, vivace aimant les sols humides et humifères, semis de mai à juin; le radis rond noir, pour la culture d'automne; encavé au frais, il se conserve tout l'hiver; sert à fabriquer un sirop contre la toux; le persil racine, bien connu dans les Balkans; racines longues et blanches, pour salade et pot-au-feu.

En Suisse romande, deux producteurs bio, l'un en Valais, l'autre à Neuchâtel, offrent cette diversité de semences.

Ton opinion