Vos questions au jardinier: «Quand faut-il récolter les courges?»
Actualisé

Vos questions au jardinier: «Quand faut-il récolter les courges?»

«J'ai semé ce printemps des graines de courge. Plusieurs fruits, de différentes grosseurs, ornent cette partie du jardin. Les ai-je bien cultivés et quand dois-je les récolter?» Corinne, Penthalaz

par
Jean-Pierre Masclet

Les courges font partie des premières plantes cultivées par l'homme, il y a plusieurs millénaires. A Versailles, sous Louis XIV, plus de 50 variétés étaient répertoriées. De nos jours, la famille des cucurbitacées comprend plus de 800 espèces.

Originaires d'Amérique du Sud et centrale, ces plantes ont besoin de chaleur. Le semis et la plantation s'effectuent lorsque le risque de gel nocturne a disparu. La courge aime les terres légères et ensoleillées. Le choix d'un terrain bien exposé au soleil et riche en compost est judicieux pour la réussite de sa culture et pour diminuer les risques de maladie (oïdium). Pour bien s'exprimer, la plante a besoin d'espace (distance de plantation: 1 m sur 2 m) et d'arrosages copieux, en évitant de mouiller le feuillage. Selon la variété, un plant peut produire 2 à 10 fruits.

La courge est mûre lorsque la plante ne pousse plus et que le feuillage jaunit. L'écorce du fruit prend alors une coloration définitive et un reflet mat, le pédoncule devient sec et ligneux.

On distingue les courges d'été (courge spaghetti, pâtisson), qui peuvent être récoltées avant maturité, des courges d'hiver (musquée de Provence, Butternut), qui se consomment à maturité et qu'omn peut garder plusieurs mois. Ne conserver que des fruits sains, sans blessure, dans un local sec, bien ventilé et à l'abri du froid.

Ton opinion