Vos questions au jardinier: «Que faut-il savoir de l'entretien des bonsaïs?»
Actualisé

Vos questions au jardinier: «Que faut-il savoir de l'entretien des bonsaïs?»

«Le monde des bonsaïs me paraît mystérieux. Avant d'en acquérir, j'aimerais en savoir un peu plus. Pourriez vous-me renseigner sur ces plantes si particulières?» René, Les Avants.

par
Jean-Pierre Masclet

Bonsaï veut dire «arbre planté en pot». L'art du bonsaï est originaire de Chine. Au XIe siècle, les hommes de médecine transportaient des plantes en pot à travers l'Extrême-Orient afin d'avoir sous la main des plantes médicinales. Le japon a découvert cet art au XIVe siècle et lui a donné ses lettres de noblesse. C'est à cette époque que des règles précises ont été édictées, ainsi que des formes codifiées représentant l'expression naturelle de la plante.

Le bonsaï est un arbre à part entière. S'il reçoit les soins appropriés, il a une longévité équivalente à celle de la même espèce dans la nature. La plupart des bonsaïs vivent au rythme des saisons. Les arbres indigènes perdent leurs feuilles l'automne, s'endorment en hiver et bourgeonnent au printemps. Attention à bien faire la différence entre les bonsaïs d'intérieur (ficus, bougainvillée), arbres d'origine tropicale, et les bonsaïs d'extérieur (conifères…), plus faciles à entretenir.

Les bonsaïs d'intérieur demandent, comme les plantes vertes, de la lumière et une température adéquates. Les arrosages doivent être suivis, tout en laissant sécher la terre avant un nouvel arrosage. La taille d'entretien se fait à l'aide de ciseaux ou d'un sécateur à bonsaï trois fois par an. Les conifères se taillent tous les trois ans. Pour réussir la culture de bonsaï, il faut être très attentif au comportement de la plante et être au fait du mode d'entretien (taille, rempotage, arrosage).

Ton opinion