Actualisé

BerneVotation sur la scolarisation des francophones

Les citoyens de Nidau (BE) se rendront aux urnes pour dire s'ils souhaitent que les enfants francophones puissent continuer à suivre l'école en français à Bienne.

Le référendum contre la décision du législatif de supprimer cette possibilité a abouti. Le référendum «Touche pas à mes Welsch à Nidau» a recueilli 658 signatures valables alors que seuls 200 paraphes étaient nécessaires pour que la population puisse se prononcer. La votation se déroulera le 18 mai, ont annoncé mardi les autorités communales.

Les signataires s'opposent à la décision du Parlement de Nidau de supprimer la possibilité offerte aux jeunes enfants de fréquenter gratuitement les cours en français dans les écoles de Bienne. La ville invoque un argument financier. Le nouveau règlement permettrait d'économiser 150'000 francs par année.

Ce sont 85 enfants qui fréquentent des classes biennoises où les cours sont donnés en français. Nidau, commune germanophone limitrophe de la Ville de bilingue de Bienne, compte environ 20% d'habitants de langue française. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!