REPORTERENERGIE - Votre commune est-elle vraiment «verte»?
Publié

REPORTERENERGIEVotre commune est-elle vraiment «verte»?

Un nouvel outil en ligne permet de savoir combien de voitures électriques, de panneaux solaires et de systèmes de chauffage renouvelables ont été mis en place dans votre localité.

par
Jan Graber
La transition énergétique bat son plein: ReporterEnergie mesure notamment le nombre de voitures électriques en circulation dans une commune par rapport au trafic global.

La transition énergétique bat son plein: ReporterEnergie mesure notamment le nombre de voitures électriques en circulation dans une commune par rapport au trafic global.

20min/Simon Glauser

Connaissez-vous Isenthal (UR), Onnens (VD) et Saas-Fee (VS)? La localité valaisanne est bien évidemment réputée pour être une agréable station de sports d’hiver, mais peu de gens savent en revanche qu’à Saas-Fee, une voiture sur dix fonctionne actuellement à l’électricité, ce qui en fait la commune suisse de référence en la matière.

Onnens, pour sa part, est en avance dans la production d’énergie solaire: plus de 68% du potentiel solaire des toits y est utilisé. Et Isenthal? La commune située sur les bords du lac des Quatre-Cantons est leader en matière de chauffage renouvelable: 89,5% des bâtiments sont équipés d’un système de chauffage utilisant des énergies renouvelables!

Les villes sont à la traîne

Toutes ces données sont répertoriées sur ReporterEnergie, un nouvel outil développé par la société helvétique Geoimpact (site en allemand), avec le soutien de SuisseEnergie et du Bureau de l’innovation numérique de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN).

L’interface est aussi simple qu’ingénieuse: il suffit d’entrer le nom d’une municipalité pour voir apparaître les informations qui montrent à quel point les énergies renouvelables y sont développées. Le calculateur témoigne, par exemple, que des villes comme Zurich, Genève ou Lugano ont encore beaucoup de retard à rattraper.

Des données similaires ont certes déjà été collectées par le passé. «Toutefois, le ReporterEnergie améliore considérablement les choses, tant d’un point de vue des bases de données que des informations fournies», explique Fabian Heymann, spécialiste technique au Bureau de l’innovation numérique de l’OFEN. Les données reposent sur diverses sources, comme le registre suisse des véhicules, le registre des systèmes photovoltaïques et le registre des bâtiments.

1 / 4
La commune suisse d’Isenthal est leader en matière de chauffage renouvelable.

La commune suisse d’Isenthal est leader en matière de chauffage renouvelable.

Isenthal.ch/Andre Indergand
Saas-Fee est la commune suisse qui possède le plus grand nombre de voitures électriques par rapport à son trafic global.

Saas-Fee est la commune suisse qui possède le plus grand nombre de voitures électriques par rapport à son trafic global.

Saastal Tourismus AG / Stefan Kürzi
Onnens, dans le canton de Vaud, est le champion suisse du photovoltaïque. La commune est surnommée «Swiss Solar City» («ville solaire suisse»), notamment en raison de l’énorme installation solaire sur le toit des bâtiments de Philip Morris.

Onnens, dans le canton de Vaud, est le champion suisse du photovoltaïque. La commune est surnommée «Swiss Solar City» («ville solaire suisse»), notamment en raison de l’énorme installation solaire sur le toit des bâtiments de Philip Morris.

Il ne s’agit pas d’une compétition

Le résultat n’est toutefois pas comparable à une vraie statistique, puisqu’il repose avant tout sur des données et des estimations accessibles au public, relativise Fabian Heymann. «Le ReporterEnergie doit être perçu comme un guide. Il cartographie les tendances et les évolutions», poursuit-il. S’il affiche actuellement trois valeurs, à savoir le nombre de voitures électriques, la production d’énergie solaire et le recours au chauffage renouvelable, il se peut que d’autres paramètres soient prochainement référencés.

Le ReporterEnergie cartographie les tendances et les évolutions.

«Avec le ReporterEnergie, nous voulons rendre l’avenir énergétique de la Suisse plus concret et plus tangible», déclare Fabian Heymann. Le ReporterEnergie, qui a pour mission de sensibiliser la population à cette thématique, pourrait aussi représenter un outil décisionnel pour les communes, les cantons, mais aussi au niveau fédéral.

Le spécialiste précise en revanche que l’objectif n’est pas de lancer une compétition entre les communes: «Nous voulons avant tout montrer, de manière transparente, l’état actuel de la transformation du système énergétique suisse.» Cependant, si le ReporterEnergie pouvait déclencher un certain élan dans la transition des énergies fossiles vers les énergies renouvelables, cela ne fera certainement pas de mal.

Que fait le Bureau de l’innovation numérique?

Le Bureau de l’innovation numérique de l’Office fédéral de l’énergie se compose d’une équipe interdisciplinaire d’experts. Il analyse en permanence, avec le soutien de divisions compétentes, les développements importants et les effets de la numérisation dans le secteur de l’énergie et soutient aussi activement les innovations numériques dans ce domaine, à l’image du ReporterEnergie. Pourquoi? Dans le but d’exploiter les opportunités de la numérisation dans le secteur de l’énergie, tout en atténuant les risques.

Ton opinion