Actualisé 04.05.2020 à 19:43

#NOUSSOMMESLEFUTUR

Votre voisin a une installation solaire? En voulez-vous une aussi?

Des études montrent que l'adoption de nouvelles technologies connaît un effet d'imitation sociale - également dans le domaine des énergies renouvelables.

de
sts
Le toit d’une maison avec une installation solaire
Le toit d’une maison avec une installation solaire

© Franziska Rothenbuehler

L'énergie est extraite de la nature sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d'énergie hydraulique, d'uranium, de rayonnement solaire, de vent ou de chaleur terrestre. Avant que cette énergie primaire ne soit livrée au consommateur final, elle doit être convertie en énergie secondaire comme l'électricité, les carburants automobiles, le mazout ou le chauffage urbain. Ce processus a lieu dans les centrales électriques, les raffineries ou les centrales de chauffage urbaines notamment. À l'exception de l'énergie hydraulique et du bois de chauffage, la Suisse ne dispose que de faibles ressources énergétiques classiques. Un peu moins d’un quart de l'énergie consommée en Suisse provient de la production intérieure.

Une façon d'augmenter la production intérieure d'électricité serait d'augmenter l'utilisation de l'énergie solaire. Le corps céleste est une source inépuisable d'énergie et l'énergie solaire - comme toutes les formes d'énergie renouvelables - est beaucoup plus respectueuse de l'environnement et du climat que les combustibles fossiles. Aujourd'hui, l'énergie solaire représente un peu plus de 2% de la production d'électricité en Suisse. L’ensoleillement annuel varie dans notre pays, en fonction du site, de 1’050 à 1’550 kWh/m². En d’autres termes, la surface totale de 41’285 km² de la Suisse reçoit environ 200 fois plus de rayonnement solaire que la consommation totale d’énergie du pays. Quelques endroits très ensoleillés tels que Sion (VS) ou Samedan (GR) sont même comparables à la Toscane ou à la Provence en termes de rayonnement absorbé.

Le potentiel de production énergétique sur les toits suisses serait élevé

L’utilisation actuelle de la technologie photovoltaïque ne dépend que partiellement de l’intensité du rayonnement solaire. Les pays d’Europe qui exploitent le plus intensivement l’énergie solaire sont autant méridionaux (Grèce et Italie notamment) que du centre du continent (Allemagne, Belgique, République tchèque). L'Office fédéral de l'énergie (OFEN) estime que les toits et les façades des maisons suisses pourraient produire 67 térawattheures (TWh) d’électricité solaire par an. Cela signifie qu'une production d'énergie solaire 40 fois plus élevée qu'aujourd'hui serait possible.Depuis des décennies, des études ont montré que lorsque de nouvelles technologies sont adoptées, il se produit ce que l'on appelle une «contagion sociale». L'Office fédéral de l'énergie a pu prouver, grâce à une étude, qu'il existe également en Suisse cet effet d'imitation pour l'adoption des technologies d'énergie renouvelable. «Les subventions aux énergies renouvelables peuvent créer un cercle vertueux d'adoption par le biais de la contagion sociale, ce qui pourrait rendre l'adoption plus probable lorsque les voisins ont déjà choisi d'installer une technologie donnée» indique le résumé de l’étude. Cela signifie donc que vous êtes plus susceptible d'installer une installation solaire si votre voisin en possède une.

#NOUSSOMMESLEFUTUR

#NOUSSOMMESLEFUTUR est une campagne nationale soutenue par SuisseEnergie et des entreprises de renom. Son objectif est d'encourager la population suisse à économiser de l'énergie dans la vie quotidienne et à s'intéresser activement aux thématiques énergétiques ainsi qu'à la protection du climat. En tant que partenaire média, 20 minutes soutient la campagne #NOUSSOMMESLEFUTUR avec des articles de fond, des reportages et des quiz.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!