États-Unis: «Vous ne croyez pas qu'elle a besoin d'aide?»

Publié

États-Unis«Vous ne croyez pas qu'elle a besoin d'aide?»

Déguisée en un personnage de Stephen King pour Halloween, une jeune femme a été victime d'un accident de voiture. Les secouristes ont cru qu'elle était mal en point.

par
joc
La mésaventure de Sidney a fait hurler de rire de très nombreux internautes.

La mésaventure de Sidney a fait hurler de rire de très nombreux internautes.

Twitter

Sidney Wolfe était invitée le week-end dernier dans une «maison hantée» de Virginie-Occidentale pour assurer la promotion d'une comédie musicale inspirée du roman «Carrie» de Stephen King. Pour l'occasion, l'étudiante portait un déguisement très réussi de reine du bal de promo au destin sanglant. Sur Twitter, l'Américaine explique qu'à la fin de la soirée, elle était trop fatiguée pour prendre une douche et retirer tout le faux sang qu'elle s'était versée dessus.

Sidney a préféré reprendre la route en direction de son domicile. Alors que l'étudiante conduisait en pleine nuit, une biche a surgi devant son véhicule, ce qui lui a fait perdre les pédales et la maîtrise de sa voiture. Sidney a détruit l'avant de son auto, mais n'a heureusement pas été sérieusement blessée dans l'impact. Et pourtant, trompés par le déguisement de la victime, les secouristes accourus sur les lieux ont cru avoir affaire à une tragédie. «Ils ont pensé que j'étais morte. Je suis tellement désolée», s'amuse l'Américaine sur le réseau social.

Alors que Sidney attendait tranquillement que ses parents viennent la chercher, deux autres policiers se sont approchés d'elle. À ce moment-là, l'étudiante était debout à côté de sa voiture, en train de discuter avec des gens. Très inquiet en découvrant la jeune femme, l'un des deux officiers leur a lancé: «Je suis désolé de vous interrompre, mais vous ne croyez pas qu'elle a besoin d'une assistance médicale?»

Partagée près de 68'000 fois et aimée à plus de 365'ooo reprises, la publication de Sidney a remporté un franc succès auprès des internautes. «Les policiers et les secouristes doivent détester Halloween. C'est génial», a plaisanté l'un d'entre eux. Très amusée par cette mésaventure, la jeune femme espère avoir fait honneur à Stephen King: «Est-ce qu'il a déjà vu mon tweet? Est-ce que je vous ai rendu fier, M. King?», a demandé l'étudiante. Le maître de l'horreur ne s'est pas (encore) manifesté.

Ton opinion